Lettre du Père Tomaž Mavrič, Supérieur général de la Congrégation de la Mission, sur la situation en Ukraine

par | Mar 9, 2022 | Actualités, Conflit en Ukraine | 1 commentaire

Lundi dernier, le 7 mars 2022, le Supérieur général, le P. Tomaž Mavrič, C. M., a écrit une lettre à tous les membres de la Congrégation de la Mission à travers le monde pour les informer de la situation en Ukraine, dans cette maudite, cruelle, absurde et insensée invasion, agression et guerre qui est menée contre le peuple ukrainien.

Le Père Tomaž Mavrič connaît très bien et de première main tout ce qui concerne l’Ukraine, puisque, avant d’être élu Supérieur général, il était le Vice-Visiteur de la Vice-province de Saint-Cyrille et Saint-Méthode, qui comprend l’Ukraine et la Russie. Il est resté en Ukraine pendant plus de quinze ans. La lettre du Supérieur Général, digne d’être lue, réfléchie et diffusée, est la suivante :

Rome, le 7 mars 2022

À tous les confrères de la Congrégation de la Mission

« L’UKRAINE PLEURE À NOUVEAU »

Chers confrères,
Que la grâce et la paix de Jésus soient toujours avec nous !

Alexi Pelipenko, un prêtre orthodoxe ukrainien, qui s’est ensuite converti au catholicisme, a écrit un livre après la Seconde Guerre mondiale avec le titre suivant : “L’Ukraine pleure”. Dans ce livre, il a décrit les massacres perpétrés par Staline, après 1939, sur le territoire de l’actuelle Ukraine.

Cette terrible tragédie humaine a été précédée d’un holocauste. Sous le même régime de Staline, entre la Première et la Deuxième Guerre mondiale, une famine provoquée, artificiellement, a causé la mort de quelques millions de personnes sur ce même territoire. Aujourd’hui, “l’Ukraine pleure à nouveau” !

Je voudrais, à travers cette lettre, partager avec tous les membres de notre Petite Compagnie les informations qui nous parviennent de nos confrères de la Vice-Province des Saints Cyrille et Méthode dont l’Ukraine fait partie. Dans le Sud, l’Est et le Centre de l’Ukraine, où se déroulent actuellement les bombardements et les combats les plus intenses, nous avons trois communautés : Kharkiv, Odessa et Kiev.

Kharkiv, ville très proche de la frontière russe, a été lourdement bombardée et détruite. Il y a eu plus de 2000 personnes déjà mortes. Des milliers de personnes ont quitté la ville, y compris nos trois confrères qui servaient dans cette mission. Ils sont en sécurité, ils ont laissé derrière eux les bâtiments de la mission.

Odessa, dans le Sud, a été bombardée. Actuellement, les bombardements et les combats lourds se déroulent plutôt vers les villes côtières du Sud-est. Les trois confrères de cette mission, pour l’instant, sont toujours sur place et se portent bien.

Kiev, la capitale de l’Ukraine, est également bombardée et de violents combats ont lieu dans ses environs. Quatre confrères de la communauté de Kiev sont partis pour nos communautés dans l’Ouest du pays. Il reste un confrère dans la mission de Kiev. Tous vont bien. De nombreux autres membres de la Famille vincentienne du Sud-est de l’Ukraine sont également partis. Ils se dirigent principalement vers la partie occidentale du pays, actuellement, sûre et sans combats ni bombardements. Certains sont restés sur place.

Père Leonid Kuklyshyn, Visiteur de la Vice-province, est en contact quotidien avec tous les confrères de la Vice-province. Ainsi que directement ou indirectement avec les autres membres de la Famille vincentienne. Ils vont tous bien jusqu’à présent. Dans la partie occidentale de l’Ukraine, les confrères et d’autres membres de la Famille vincentienne, organisent l’aide humanitaire pour un grand nombre de réfugiés se déplaçant de la partie Sud-est vers la partie occidentale.

Beaucoup traversent la frontière vers la Pologne, la Slovaquie, la Hongrie et la Roumanie. La Famille vincentienne en Ukraine est en train de prendre de nouvelles mesures pour améliorer l’aide humanitaire. Elle cherche à mieux la coordonner afin de l’acheminer dans les nombreuses régions du pays qui ont désespérément besoin d’aide. Les confrères et la Famille vincentienne, en général, des pays limitrophes de l’Ukraine : la Slovaquie, la Pologne, et l’Italie (c’est-à-dire, la Hongrie et la Roumanie, Région de la Province d’Italie), sont déjà en contact direct avec les confrères et les autres membres de la Famille vincentienne sur place.

Ils organisent l’acheminement de l’aide humanitaire jusqu’à leurs frontières avec l’Ukraine. En plus de ces Provinces, d’autres Provinces proposent leur aide pour toute nécessité. Une lettre sera envoyée au nom de la Famille vincentienne Internationale, dans les prochains jours, sur la façon dont nous pouvons élargir l’assistance et même améliorer la coordination de notre aide humanitaire. Fournir un moyen de transport pour acheminer l’aide humanitaire à travers l’Ukraine pour qu’elle arrive à la frontière de différents pays est l’un des besoins immédiats de la Famille vincentienne dans la partie occidentale de l’Ukraine.

A la Curie générale, nous avons ouvert un compte appelé “Aide à l’Ukraine”. Toute Province ou Région, qui le souhaite, peut envoyer son don directement sur ce compte de la Curie générale afin d’aider et soutenir nos confrères et l’ensemble de la Famille vincentienne en Ukraine qui essaient d’être aussi “inventifs” que possible pour aider la nation ukrainienne qui souffre. Comme vous l’avez probablement lu ou entendu, il y a déjà plus d’un million et demi de réfugiés ukrainiens dans différents pays d’Europe. A l’intérieur du pays, il y a aussi des personnes déplacées et leur nombre continue d’augmenter.

La Famille vincentienne dans la partie occidentale de l’Ukraine, à Sniatyn (Sanctuaire et lieu de sépulture de la Bienheureuse Marta Wiecka, Fille de la Charité), Storozhynets, et Perechyn, reçoit et aide de nombreux réfugiés. Père Leonid Kuklyshyn et moi, avons pensé qu’il serait merveilleux que nos Provinces d’Europe soient également ouvertes à l’accueil de réfugiés de la Famille vincentienne ukrainienne ou, en général, d’autres réfugiés ukrainiens qui vont quitter le pays.

Père Leonid aide actuellement à la ligne d’assistance téléphonique de l’Archidiocèse de Lviv, où de nombreux réfugiés appellent pour demander de l’aide. J’invite et encourage nos Provinces d’Europe à réfléchir sur la possibilité suivante : voir si certains des bâtiments dont nous disposons pourraient être utilisés pour accueillir des réfugiés. En tenant en compte le fait que la possibilité d’accueillir des réfugiés ukrainiens dépend des règles de chaque pays. J’invite les Provinces qui peuvent aider d’envoyer l’information directement au Secrétariat général, en mentionnant également le nombre approximatif de personnes qu’elles peuvent accueillir.

Nous transmettrons l’information au Père Leonid, qui contactera ensuite directement chaque Province. Si vous avez d’autres suggestions ou moyens d’aider ou d’accompagner les réfugiés ukrainiens dans votre propre pays, veuillez-nous le faire savoir. Chers confrères, je voudrais, en terminant cette lettre, vous remercier tous, du fond du cœur, pour ce que vous avez déjà fait ou faites pour la nation ukrainienne qui souffre. Il existe une intense chaîne de prière à travers la Compagnie, toute la Famille vincentienne et le monde pour la paix en Ukraine et dans le monde. ” l’Ukraine pleure à nouveau “, essuyons ensemble autant de larmes que possible, en faisant écho aux paroles de Jésus : ” Ce que vous avez fait aux plus petits de mes frères et sœurs, c’est à moi que vous l’avez fait. “

Tomaž Mavrič,
Supérieur général de la Congrégation de la Mission

Tags:

1 Commentaire

  1. Pittet Louise

    Une fois de plus les Filles de la Charité et les Prêtres de la Mission sont présents sur le terrain de la misère, de la souffrance, de la guerre.
    Ce matin, à la gare de Genève, des jeunes volontaires, accueillaient les réfugiés qui arrivent chaque jour depuis l’Ukraine.
    Nous sommes de tout coeur avec vous et vous soutenons de nos prières.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

VinFlix

Pin It on Pinterest

Share This