dernières nouvelles sur COVID-19

Le repas de fin d’année avec les bénévoles de la Maison Monsieur Vincent

par | Juil 17, 2020 | Actualités, Congrégation de la Mission | 0 commentaires

J’ai eu la joie de participer, au nom de la communauté des lazaristes de Sainte Anne, aux brochettes offertes par la maison Monsieur Vincent d’Amiens, à tous les bénévoles qui font vivre ce lieu au service des sœurs et frères affectés par l’existence pour reprendre pieds dans l’existence. Nous n’avons pu partager avec les hébergés, car encore soumis aux règles sanitaires si nous voulions tenir les espaces seul la trentaine que nous étions a pu tenir dans l’espace trop petit pour cette occasion. L’apéritif s’est passé dans la cour arrière….

C’est Idris le directeur qui va recevoir les bénévoles qui se mettent au service de la trentaine de personnes actuellement hébergées, des personnes aidées à retrouver une vie plus normale, à retrouver leur autonomie. Des travailleurs sociaux sont à leur service pour une présence et un soutien dans leurs démarches. Ils bénéficient aussi d’ateliers : couture, avec une ancienne salariée d’une entreprise d’appareillage électrique ; poterie-émail, par un jeune amiénois d’origine cap-verdienne, jardinage : par le responsable des jardins communautaire du quartier durant les pensionnaires travaillent de la terre pour produire quelques légumes ; une ancienne formatrice des travailleurs sociaux qui aide les pensionnaires dans leurs démarches administratives. Cet espace est une véritable chance pour celles et ceux qui en bénéficient.

Nous le voyons de multiples bonnes volontés qui unissent leur gentillesse et leurs savoirs faire pour que les personnes victimes d’exclusion ou d’une période difficile de leur existence retrouvent leur dignité et aient l’occasion de reprendre pied dans l’existence.

Pour permettre aux personnes de bien repartir, l’association Habitat et Humanisme-Somme gère aussi des appartements en habitat diffus, autrement dit des studios en ville : actuellement 8. Cette seconde étape progressivement mise en route l’association, permet aux personnes de stabiliser leur nouvelle vie. Ici, à Amiens, une mère célibataire a retrouvé un appartement, un travail, s’est à nouveau vue confier la garde de ses enfants, autant dire : repartir dans la vie. En septembre une autre unité de 8 appartements va être ouverte. Un projet d’une dizaine nouveaux appartements a reçu toutes les autorisations nécessaires, le chantier ne va pas tarder à débuter.

Comme nous le voyons, un vrai service des sœurs et frères plus fragiles dans l’esprit de Saint Vincent. Nous venons de vivre ce beau temps de fraternité entre les divers partenaires de ce travail que la congrégation a permis, en louant sa propriété à Habitat et Humanisme.Alors que s’ouvrait la rencontre par l’apéritif, tous ont reçu  le quatrième journal « les caquetages de la Maison Monsieur Vincent » : une revue créé par les divers acteurs du lieu de vie qui rapporte les dynamismes de ce lieu de vie. Nous pouvons être certains que cela réjouit le cœur de Monsieur Vincent.

 

 

Tags:

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This