Étincelle: Parole de Dieu dans des vases vincentiens «Fondation de la Compagnie des Filles de la Charité»

par | Nov 23, 2016 | Evangélisation, Réflexions spirituelles | 0 commentaires

les-filles-de-la-charite

« Avec l’EUCHARISTIE qui fait vivre

la Compagnie nous construisons le présent

historique de notre service »

 

« Il faut demeurer dans la barque

où Dieu nous a mis pour faire le trajet

de cette vie à l’autre; il faut y demeurer

volontiers et paisiblement ».

François de Sales.

 

Quand les jours passent les communautés comme les personnes ressentent le besoin de regarder en arrière, et se poser la question  comment on a vécu les rendez-vous de l’histoire où la foi et la charité animées par l’espérance font de nous les témoins vivants de Jésus Christ, car chaque matin nous partons avec la conscience de « préparer les chemins du Seigneur » (Lc.1,76).

Cette année ce regard de la Compagnie, plein de reconnaissance pour la miséricorde divine qui la soutient dans sa marche, porte un aspect particulier, les assemblées domestiques, provinciales vers l’Assemblée Générale.

C’est le signe d’un désir de dire de nouveau « OUI » au Seigneur, mais de le faire avec la conscience d’envelopper ce « OUI » avec les exigences de l’histoire, inmerses dans les rues de nos villes, où depuis l’origine se trouvent nos monastères.

Les  grands moments, servent à renouveler l’Alliance:

Le livre de Josué ( ch.24) ferme ses pages en nous montrant comment le peuple, vient de finir la marche au désert et  entre dans une nouvelle étape, celle de la terre promise. Moment qui invite à un regard reconnaissant pour la miséricorde de Dieu mais aussi à le transformer dans un moment de révision et de lecture sur la fidélité que cela va demander pour les pas qui commencent.

« J’ai pris votre père… Je multipliai sa postérité… Je donnai à Isaac… J’ai fait sortir vos pères… Je vous ai donné un pays… »

« Maintenant donc craignez le Seigneur et servez-le avec intégrité et fidélité ».

On a traversé le Jourdain. Le contexte ne sera plus le même, mais la fidélité ne pourra pas s’affaiblir ni changer. Devant les risques du nouveau contexte il faut toujours « savoir choisir…et servir en conséquence, ne pas abandonner le Seigneur ».

On vit plus  des époques de changement, on est plutôt  confronté  à un changement d’époque, de valeurs. Les interrogations sont très nombreux  et très souvent  très éloignées de celles qui ont été nos pistes de repère il y a quelques années. L’histoire  continuera à nous demander une présence avec « l’audace des apôtres et des Fondateurs », dans la certitude d’un Dieu qui est fidèle à ses promesses.

« Nous servirons le Seigneur, notre Dieu, nous écouterons sa voix » c’est ainsi comme le peuple doit marcher dans une écoute renouvelée et dans une obéissance mise à l’épreuve devant les contextes différents de la marche.

« Voici, cette pierre servira de témoignage contre vous »:

Le symbole d’une pierre érigée en souvenir d’un événement  portait ce signe  « de la pérennité en rapellant aux hommes à la mémoire courte  l’événement de ce jour ».

Le contexte que la Compagnie est en train de vivre est le défi qu’aujourd’hui l’invite  à des espaces de prière, de réflexion, d’analyse, de révision pour une profonde revitalisation, qui puisse être un « symbole » que dira aux générations présentes et futures, quelles sont les façons d’aujourd’hui d’être fidèles au « charisme de toujours ».

La pierre posée, érigée, devait même être comme un reproche si les chemins  ne suivaient pas les volontés de Dieu.

Nos Fondateurs ont prescrit la « lecture assidue » de ce qu’on reçoit dans la Compagnie pour « aider la mémoire et redonner courage au cœur ».

Le devoir  deviendra celui d’accueillir ces textes qui diront  beaucoup plus de ce que les paroles peuvent transmettre quand on les lira  « avec foi, avec amour et quand on se laissera habiter par les textes dans le service des Pauvres ».

« Josué renvoya le peuple, chacun dans son patrimoine » (Jos. 24,28). Chaque portion du monde  où les Filles de la Charité  cherchent à inculturer le charisme pourra en être bénéficiaire surtout  si dans le cœur  vibre la décision  de ne pas trahir l’essentiel de l’esprit malgré les changements des situations dans lesquelles nous vivons.

Il s’agit d’un moment   de joie, de reconnaissance au Seigneur de l’histoire qui continue à assister la Compagnie dans ses démarches, mais il est aussi un défi auquel il faut répondre avec  une plus grande générosité pour que le « sel de notre charisme ne perd jamais sa saveur »(Mt. 5,13).

Que soient présents près de nous, Marie notre mère et nos Fondateurs pour que ce moment que vous vivez puisse rendre gloire à Dieu et devenir décision plus généreuse de servir les Pauvres. Que ce que disait le livre de Josué soit aussi notre prière: « nous servirons le Seigneur et nous écouterons sa voix »(Jos.24,24).

alvaro

P. Alvaro RESTREPO, c.m.

Tags:

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

VinFlix

Pin It on Pinterest

Share This