halifax-collage-FRL’histoire de la fondation canadienne de les Sœurs de la Charité de Halifax commence lorsque quatre dames américaines, vêtu de noir, noir-couvert, ont atterri à Halifax du « Cambria » le 11 mai 1849. Ces premières Sœurs de la Charité sont venues de New York en réponse à une demande insistante de Mgr William Walsh, de Halifax à son ami l’archevêque John Hughes de New York pour que les sœurs travaillent dans son diocèse dans le soin des orphelins et dans l’éducation. Elles deviendront la première communauté religieuse dans cette ville maritime. Mère Basilia McCann, chef de file des quatre premières sœurs arrivées ici en 1849, est devenue la première Supérieure de la Congrégation de Halifax. Mère Basilia était un élève d’Elizabeth Seton, fondateur des premières Sœurs de la Charité en 1809. Elle a été supérieure pendant trois ans, puis revint à la communauté de New York. La deuxième Supérieure ayant servi à Halifax était Sœur Mary Rose McAleer, également pionnière du groupe d’origine venu à Halifax en 1849.

L’ordre a fondé l’université pour femmes la plus connue du Canada, aujourd’hui Université Mount Saint Vincent, à Halifax, en Nouvelle-Écosse. Mount Saint Vincent a reçu sa propre charte comme université en 1925. Une longue tradition a pris fin en 2006, lorsque Sœur Sheilagh Martin, professeur de chimie, a pris sa retraite ; elle était le dernier membre de la congrégation à y enseigner.

Les domaines de l’éducation, les soins de santé, la pastorale et les services sociaux sont toujours primordiales, bien que la manière dont les sœurs travaillent dans un domaine donné a changé. Les sœurs servent maintenant dans une variété de domaines au Canada et dans l’Est des États-Unis, aux Bermudes, au Pérou et en République Dominicaine. Aujourd’hui, il y a environ 500 sœurs.

Leur charisme est enraciné dans la tradition des saints Elizabeth Ann Seton, Vincent de Paul et Louise de Marillac. Cet ordre fait partie de la Fédération des Sœurs de la Charité. Deux intérêt croissants pour l’ordre sont l’écologie et l’aide aux victimes de la traite des êtres humains, questions sur lesquelles elles travaillent avec la Conférence Leadership des Femmes Religieuses.

Site Web: http://www.schalifax.ca/

Facebook: https://www.facebook.com/schalifax


Tags: , , ,

Pin It on Pinterest

Share This