Le travail inlassable de la Famille Vincentienne et le don de bienfaiteurs français ont aidé les familles touchées par les pluies dans la région montagneuse de Rio

par | Juil 4, 2022 | Actualités, Filles de la Charité | 0 commentaires

Peu à peu, la vie revient à la normale. Trois mois après les pluies qui ont ravagé la région montagneuse de Petrópolis, à Rio de Janeiro (Brasil), les enfants de l’École Vincentienne Padre Corrêa sont retournés en classe et un grand courant s’est formé pour aider leurs proches et les collaborateurs de l’école à récupérer les dommages subis.

Avec la mobilisation organisée par les Sœurs Filles de la Charité auprès des assistantes sociales et des collaborateurs de l’école, la plupart des personnes concernées a réussi à récupérer des vêtements, des livres et des fournitures scolaires. Au cours de ces dernières semaines de mai, des armoires, des lits, des matelas, des canapés, des cuisinières et un réfrigérateur neuf ont été livrés, achetés avec les dons des bienfaiteurs de France, où se trouve la Maison-Mère des Filles de la Charité.

Les actions ont été rapides. « Le jour même où tout s’est passé, nous avons créé un formulaire en ligne qui a été partagé sur les réseaux pour connaître la situation de chacun. Les jours suivants, nous savions où et comment tous étaient et ce dont ils avaient le plus besoin », dit Sœur Adriana de Souza Viana, responsable de l’éducation à l’école. Heureusement, aucun élève, parent ou collaborateur n’a perdu la vie dans la tragédie survenue en fin d’après-midi du 15 février 2022.

Le premier camion avec des dons de vêtements et de nourriture est arrivé à Corrêas en provenance du Sanctuaire de Notre-Dame des Grâces de la Médaille Miraculeuse (RJ) dès le lendemain des pluies. Ce même jour, les Sœurs, en partenariat avec les assistantes sociales, avaient déjà élaboré le projet « L’Amour du Christ nous a Uni », dont le but était d’être un pont entre les donateurs et les familles et de vivre le Charisme Vincentien dans la situation effective des inondations.

Dans la première étape, le collège a agi en partenariat avec la paroisse locale, le point d’appui le plus proche, pour transporter quotidiennement 100 repas qui étaient produits dans la cuisine industrielle de l’école. Parallèlement, les parents d’élèves qui ont tout perdu ont reçu des soins immédiats pour répondre à leurs besoins les plus urgents, tels que du matériel de nettoyage et d’hygiène, de la nourriture, de l’eau minérale, des vêtements, des matelas, des couvertures, entre autres.

Dans un troisième temps, une campagne entre les collaborateurs et les amis du réseau Vincentien d’éducation a commencé, avec la demande d’autres articles nécessaires, tels que des sacs à dos, des chaussures, des appareils électroménagers, du mobilier et des dons en espèces. Les maisons d’édition SM et Editora do Brasil ont pris le relais du don des livres. L’objectif de dons en espèce a déjà été atteint grâce au don des bienfaiteurs français. « Il ne nous reste qu’à remercier. La performance de la Famille Vincentienne était fondamentale et inlassable », dit Sœur Adriana.

L’École Vincentienne Padre Correa compte actuellement 1050 élèves de la 1ère à la 9ème année de l’enseignement primaire (école élémentaire et collège). Fondé en 1966, il est une référence en éducation auprès de la communauté de la région.

Source : https://filhasdacaridaderj.org.br/

Tags:

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

VinFlix

Pin It on Pinterest

Share This