La Saint-Vincent de Paul de retour en Tanzanie

par | Déc 1, 2020 | Actualités, Société Saint-Vincent-de-Paul | 0 commentaires

Le 12 novembre, notre Vice-Président Territorial Patrick Ebhojie était en Tanzanie pour fonder le premier Conseil central qui compte déjà 15 conférences actives.

Grâce à Dieu, au service engagé des membres de la structure internationale de la SSVP en Afrique et à la collaboration de l’Église catholique et de la Famille vincentienne, la Société de Saint-Vincent de Paul a été rétablie en Tanzanie.

Le 14 novembre, un Conseil central a été fondé à Dar-Es-Salaam, la plus grande ville et ancienne capitale du pays. Ce Conseil compte déjà 15 conférences actives. Avec cette bonne nouvelle, la SSVP est désormais présente dans 152 territoires à travers le monde. Ça se fête!

Un peu d’histoire

La SSVP a été fondée en Tanzanie en 1933 et a compté plus de 100 conférences dans les années 1990; mais, pour diverses raisons, elle avait complètement disparu du pays.

Le souhait de voir le drapeau de la Société de Saint-Vincent de Paul flotter de nouveau en Tanzanie n’est pas nouveau. C’était un rêve poursuivi par tous, en particulier par le Président Général Renato Lima de Oliveira, depuis qu’il a été élu Président Général en 2016; maintenant, grâce à Dieu, il s’est réalisé.

En 2017, le projet «SSVP Plus», visant à implanter la SSVP dans les pays où elle n’était pas encore présente, a été lancé. La Tanzanie figurait sur cette liste, parmi d’autres pays africains. Depuis le début du projet, la SSVP a réussi à s’implanter dans six pays: les îles Caïmans, la Cité du Vatican, le Libéria, l’Albanie, Chypre et maintenant la Tanzanie.

Mission du Conseil Général

En 2018, le Conseil Général International a entrepris cette tâche avec enthousiasme. En février de la même année, un comité composé de membres de la Structure Internationale de la SSVP, dirigé par le Vice-Président Territorial de la SSVP Afrique 1, Patrick Ebhojie, s’est rendu à Dar-Es-Salaam pour une première rencontre avec la Conférence Épiscopale du pays, par l’intermédiaire de l’ancien Secrétaire Général de la Conférence Épiscopale, le révérend père Ubaldus Kidavuri. Hélas, cette première visite n’a pas été possible en raison du décès soudain du révérend Kidavuri.

Après ce rassemblement, un deuxième voyage a été prévu pour novembre 2019. Une fois de plus, un groupe de Vincentiens de la Structure Internationale s’est rendu dans le pays pour une réunion avec le Secrétaire Général de la Conférence Episcopale de Tanzanie, mais a rencontré le révérend Fidelis Mfalanyombo, de l’Ordre de St Augustin (OSA), Themboni (Dar-Es-Salaam), qui a accueilli l’équipe et leur a présenté les trois premières paroisses. Après ce deuxième voyage et avec l’aide précieuse pour l’interprétation en swahili de Negro Mapunda, un ancien membre de la SSVP Tanzanie, trois conférences ont été fondées, et il y avait des signes positifs pour l’introduction de la Société dans d’autres paroisses.

Avec ces premières démarches fructueuses, et dans l’espoir que le charisme vincentien se répandrait dans la ville de Dar-Es-Salaam, le progrès des Conférences déjà fondées a été observé de près. En effet, afin de soutenir les nouveaux Vincentiens, un troisième voyage a été effectué en Tanzanie en novembre 2020, avec des résultats très positifs.

Lors de ce dernier déplacement, le vice-président Patrick Ebhojie a pu rencontrer les représentants des 15 conférences déjà en activité à Dar-Es-Salaam, avec le soutien et l’autorisation du Directeur de l’Apostolat des laïcs de la Conférence Épiscopale de Tanzanie, le révérend père Vitalis Kasembo, et s’assurer qu’un Conseil central était déjà opérationnel dans la ville, avec les membres suivants dans les principaux rôles de service : David Thomas Chuma (Président), Vincent Kasambala (Vice-Président), Paulina Pius Kalua (secrétaire) et Esther Mhere Mgoyo (trésorière).

Patrick Ebhojie a également visité l’archidiocèse d’Arusha, où plusieurs personnes de la paroisse du Sacré-Cœur s’affairent à créer une nouvelle Conférence et invitent d’autres paroissiens à participer activement à la SSVP, dans le but de créer de nouveaux groupes. C’est la paroisse à laquelle appartient Negro Mapunda, l’interprète swahili, qui accueille les nouveaux membres. La prochaine étape consiste à élargir la formation offerte aux nouveaux membres.

« La Tanzanie est un bon exemple de la manière dont nous devons évangéliser et semer notre message de fraternité et d’amour dans le cœur du peuple, qui, avec l’aide de Dieu, sera entendu. Et ainsi nous continuons à construire le réseau universel de la charité, dont ont rêvé Antoine-Frédéric Ozanam et ses compagnons », observe Patrick Ebhojie.

« Je tiens à offrir un grand merci à tous les membres du Conseil Général qui ont travaillé avec un tel dévouement pour ramener la SSVP en Tanzanie, en particulier pendant cette période de crise sanitaire, avec tant de restrictions de voyage. C’est un vrai miracle d’Ozanam, en cette période de pandémie, que la SSVP ait été fondée en Tanzanie. Je suis donc ravi d’annoncer que la Tanzanie est désormais le 152e territoire de notre Confédération, et qu’elle est désormais sous la responsabilité de la Vice-Présidence Territoriale pour l’Afrique 1 », a déclaré notre 16e Président Général, Renato Lima de Oliveira.

À propos de la Tanzanie

La Tanzanie est un grand pays d’Afrique de l’Est, connu pour son paysage luxuriant et sa riche faune. Il a une population de 57 millions d’habitants, dont 80% vivent dans les zones rurales. La capitale est Dodoma, mais la SSVP est basée à Dar-Es-Salaam, la plus grande ville du pays et la capitale commerciale.

La population catholique est estimée à 15%. L’Église catholique de Tanzanie comprend sept archidiocèses, 27 diocèses et 1 150 paroisses. Le pape saint Jean-Paul II a visité ce pays en 1990.

« Comme tout pays en développement, la Tanzanie souffre de problèmes sociaux, de terrorisme et de pauvreté qui touchent une grande partie de sa population. Il y a encore des problèmes de persécution religieuse dans de nombreuses régions du pays, jusqu’à des incendies d’églises catholiques. L’arrivée de la SSVP en Tanzanie contribuera certainement à soulager les souffrances de nombreuses personnes vulnérables. Nous remercions Dieu pour le privilège de pouvoir aider ceux qui souffrent en Tanzanie. Les pays de notre Confédération ayant des économies plus développées peuvent déployer leur générosité en se jumelant avec cette région », a souligné Renato Lima.

Avec le retour de la SSVP en Tanzanie, l’Afrique est le continent avec la plus grande présence de la Société, avec 41 des 152 territoires (27%), suivie de l’Amérique (24%) et de l’Asie (22%).

Source: https://www.ssvpglobal.org/

Tags:

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

VinFlix

Pin It on Pinterest

Share This