Compte tenu de la récente situation de violence au Chili, la Congrégation de la Mission présente dans le pays a fait une déclaration que nous partageons ci-dessous:

Les membres de la Congregation de la Mission, fils de saint Vincent de Paul, appelés dans l’évangélisation et au service des pauvres qui sont exclus , ne peuvent demeurer silencieux et passifs face aux violences qui surviennent dans le pays, violences qui sont le résultat de nombreuses années d’injustice et d’inégalités.

Nous rejetons la violence déployée au milieu des protestations légitimes de mécontentement et des demandes de respect des droits des citoyens pour plus de justice et d’égalité. La violence irrationnelle qui détruit tout et met en danger l’intégrité et la vie des hommes et des femmes, est totalement inacceptable. Nous rejetons aussi la réponse simple que c’est le résultat d’activités criminelles et extrémistes….ceci ignorant les racines causes de cette protestation sociale.

La violence n’est pas seulement observée dans les manifestations et les ddestructions qui sont survenues durant ces journées. Les violences sont aussi tout ce que souffrent ceux qui sont pauvres y compris ceux qui se perçoivent comme les membres de la classe moyenne. La violence est présente dans le cout élevé des transports publics et les augmentations des coûts du pétrole et de l’électricité . La violence est aussi présente dans l’inégalité d’accès à l’éducation, la santé et d’autres biens essentiels. La violence est la concentration de la santé et de privilèges dans les mains de quelques-uns. La violence est l’absence de sécurité et de protection contre le activité criminelles dans les quartiers pauvres. La violence est la répression de démonstrations pacifiques et dans les traitements irrespectueux  et non disciplinés des pauvres et ou de ceux qui expriment leur opinion. La violence est aussi celle des lois qui maintiennent la situation d’inégalité et qui demande aux ouvriers de proportionnellement payer des taxes sous élevées que les entreprises et les membres aux ressources plus élevées.

Nous entrons donc dans une plus grande solidarité avec  ceux  qui sont fatigués de n’entendre rien que du mauvais au sujet de  ceux au qui reçoivent des signaux de pauvreté et dans le même temps l’augmentation incessant e et ceux qui se trouvent trompés et fatigués. Nous entrons dans une profonde solidarité avec ceux qui élèvent leurs voix et demandent que leurs droits soient respectés. Nous entrons dans une profonde solidarité et unissons nos voix aux cris des pauvres et de ceux qui le deviennent chaque jour davantage.

Avec ceux qui ont été exclus et abandonnés, nous lançons un cri urgent, ppir une reponse respectueuse et digne pour ceux qui réclament. Seulement le dialogue, l’écoute respectueuse, et la recherche sincère pour des solutions qui aideront à dépasser les problèmes auxquels nous faisons face aujourd’hui. L’usage de la force et de la violence seront occasion d’exaspération et pourront conduire à une tragédie. .

Vincent de Paul nous a enseigné que la charité  n’implique pas seulement l’assistance immédiate des personnes dans le besoin mais signifie aussi que elles personnes doivent subvenir aussi à leurs besoins et être toujours plus conscientes de leur dignité.  Saint Vincent nous a aussi enseigné que la charité, implique la confrontation avec les systèmes etablis et la défense des victimes de structures injustes.

Nous en appelons au Seigneur de l’histoire, libérateur des pauvres, Prince de la paix et Dieu de toute justice, afin qu’il calme les esprits et adoucissent les cœurs de ceux qui ont le pouvoir et qu’ils trouvent les moyens de créer des situations de justice et d’égalité. Ainsi, ceux qui sont pauvres, abandonnés et marginalisés pourront enfin entendre la BONNE NOUVELLE.

Congregation de la Mission
Province du Chili
Santiago, Chili (20 octobre 2019)

Pin It on Pinterest

Share This