Sœur André: Doyenne de l’Europe, vice-doyenne de l’humanité, doyenne des religieuses dans le monde

par | Août 17, 2019 | Actualités, Filles de la Charité | 0 commentaires

Jusque-là, Sœur André avait la fierté d’être la doyenne des Français. Aujourd’hui, elle le reste mais elle est dorénavant la personne la plus âgée de toute l’Europe. Elle obtient ce « titre » à 115 ans. En effet, depuis juin, Maria Giuseppa Robucci-Nargiso, une Italienne de 116 ans et 90 jours, est décédée. Lucile Randon, son vrai nom, devient donc automatiquement doyenne d’Europe et vice-doyenne du monde. Seule une Japonaise, d’un an son aînée, est désormais plus âgée qu’elle sur la planète.

« Tout ça me dépasse un peu », avoue la résidente de l’établissement Sainte-Catherine Labouré, à Toulon, qui a appris la nouvelle par le personnel. Sœur André est un peu la coqueluche de l’établissement.

Née à Alès (Gard) en 1904, cette fervente croyante a été, tour à tour, gouvernante puis assistante dans un hôpital avant de s’engager dans les rangs des Sœurs de la compagnie des Filles de la charité et devenir Sœur André (en hommage à son frère disparu). « Je ne me déplace plus qu’en fauteuil roulant et je ne vois quasiment plus. Mon bonheur quotidien, c’est de pouvoir encore prier », confie-t-elle.

Citoyenne d’honneur de la ville de Toulon

Son neveu vient la voir régulièrement ainsi qu’un homme, âgé de 90 ans aujourd’hui, dont elle s’occupait lorsqu’elle était gouvernante à 25 ans ! « Les liens sont indéfectibles entre eux », confie un membre de l’établissement qui assure que « Sœur André reste très coquette… et gourmande : le chocolat a toujours ses faveurs. Et pour rien au monde, elle ne manquerait un office religieux. »

Pour l’instant, aucun événement n’est envisagé pour fêter la nouvelle doyenne européenne mais la « super centenaire » est déjà citoyenne d’honneur de la ville de Toulon. En février, le jour de ses 115 ans, Sœur André avait reçu une lettre personnelle du pape François, accompagnée d’un cadeau : un chapelet béni par le Saint-Siège. Car, forcément, la vice-doyenne de l’humanité est aussi la doyenne des religieuses dans le monde.

Source: Le Parisien par Diane Andrésy, correspondante à Toulon (Var)

 

Tags:

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

VinFlix

Pin It on Pinterest

Share This