FamVin alliance avez les sans-abri: Thème Annuel 2018 de la Famille Vincentienne

« Il n’y avait pas de place à l’auberge » (Luc 2, 7)

Les personnes vivant dans les rues

Prendre soin de nos frères et sœurs vivant dans la rue a été à l’avant-garde de la charité vincentienne depuis le début de notre charisme. Saint Vincent lui-même hébergeait des enfants abandonnés – des enfants sans parents qui auraient été des personnes sans- abri sans son soutien.

On estime que 100 millions de personnes vivent dans nos rues dans une pauvreté extrême. En réponse à cela, la Famille Vincentienne concentre son thème annuel sur la situation des personnes vivant dans la rue. Nous invitons les vincentiens du monde entier à promouvoir une culture de la rencontre, une culture de l’amour et de l’étreinte, vis-à-vis de nos voisins qui vivent dans la rue.

Sagesse Biblique

« Celui qui ferme l’oreille à l’appel du faible criera, lui aussi, sans qu’on lui réponde » (Proverbes 21, 13)

« Jésus lui dit : ‘ Les renards ont des tanières, et les oiseaux du ciel ont des nids ; le Fils de l’homme, lui, n’a pas où reposer sa tête ». (Matthieu 8, 20)

« Partage ton pain avec l’affamé, héberge chez toi les pauvres sans-abris ; si tu vois une personne nue, vêts-la et ne te dérobe pas devant celui qui est ta propre chair » (Isaïe 58, 7)

« Jugez pour les pauvres et les orphelins ; au malheureux, à l’indigent rendez justice. » (Psaumes 82, 3).

Une seule formule contient toute la Loi en sa plénitude : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même » (Galates 5, 14)

« Voici quel est mon commandement : vous aimer les uns les autres comme je vous ai aimés. » (Jean 15, 12).

La sagesse de Saint Vincent

« [Employons-nous] avec un nouvel amour à servir les pauvres, et même cherchons les plus pauvres et les plus abandonnés ; reconnaissons devant Dieu que ce sont nos seigneurs et nos maîtres. » (SV XI, 393)

« Va vers les pauvres : tu trouveras Dieu. » (T.L.)

« [La compassion] fait qu’on ne saurait voir souffrir quelqu’un, qu’on ne souffre avec lui ; on ne le saurait voir pleurer, qu’on ne pleure aussi. C’est un acte de l’amour qui fait entrer les cœurs les uns dans les autres et sentir ce qu’ils sentent, bien éloignés de ceux qui n’ont aucun sentiment de la douleur des affligés, ni de la souffrance des pauvres. » (SV XII, 270)

« La charité est le ciment qui lie les communautés à Dieu et les personnes entre elles- mêmes » (SV II, 374)

« Ce n’est pas tout de faire le bien, mais il le faut bien faire (XI, 53)

« Nous ne pouvons mieux assurer notre bonheur éternel qu’en vivant et mourant au service des pauvres, entre les bras de la Providence et dans un actuel renoncement de nous-mêmes, pour suivre Jésus-Christ. » (SV III, 392)

Sagesse Papale

N’aimons pas en paroles, mais par des actes– Pape François

« Jésus est venu dans notre monde sans maison, et il a choisi la pauvreté … l’Église cherche à nous embrasser tous et nous dit que c’est un droit d’avoir un toit sur la tête. Les mouvements populaires travaillent en vue des trois T espagnols : trabajo [travail], techo [maison] et tierra [terre]. L’Église enseigne que toute personne a droit à ces trois T. » (Pape François, Straatnieuws paper, T.L.)

« La pauvreté a un visage – elle a le visage d’un enfant ; elle a le visage d’une famille ; elle a le visage des gens, des jeunes et des vieux. » (pape François, au Programme alimentaire des Nations Unies, T.L.).

« La pauvreté est un fléau contre lequel l’humanité doit lutter sans relâche » (Pape Émérite Benoît XVI, Discours de la Journée mondiale du refus de la pauvreté 2005, T.L.).

Réflexion

Considérez ce passage de Luc 16, 19-25, parlant du pauvre Lazare :

« Il y avait un homme riche, vêtu de pourpre et de lin fin, qui faisait chaque jour des festins somptueux. Devant son portail gisait un pauvre nommé Lazare, qui était couvert d’ulcères. Il aurait bien voulu se rassasier de ce qui tombait de la table du riche ; mais les chiens, eux, venaient lécher ses ulcères.

Or le pauvre mourut, et les anges l’emportèrent auprès d’Abraham. Le riche mourut aussi, et on l’enterra. Au séjour des morts, il était en proie à la torture ; levant les yeux, il vit Abraham de loin et Lazare tout près de lui. Alors il cria : “Père Abraham, prends pitié de moi et envoie Lazare tremper le bout de son doigt dans l’eau pour me rafraîchir la langue, car je souffre terriblement dans cette fournaise.

Mon enfant, répondit Abraham, rappelle-toi : tu as reçu le bonheur pendant ta vie, et Lazare, le malheur pendant la sienne. Maintenant, lui, il trouve ici la consolation, et toi, la souffrance. »

Que nous révèle ce passage sur la promotion d’une culture de la rencontre avec nos frères et sœurs sans-abri ? À quoi doit ressembler une réponse chrétienne ?

Action Vincentienne

Découvrez des exemples inspirants de vincentiens du monde entier aidant les personnes vivant dans la rue sur notre site Web (vfhomelessalliance.org). Si vous souhaitez partager une histoire avec nous, contactez-nous à : homeless@famvin.org

Une culture de la rencontre

Inspirés par Saint Vincent, nous nous demandons comment, en tant que Famille Vincentienne, nous pouvons mieux soutenir nos voisins sans-abri.

Le pape François a demandé aux catholiques de promouvoir une « culture de la rencontre ». John L. Allen Jr, de l’hebdomadaire National Catholic Reporter (NCR), explique ce qu’il entend par cela :

« Le Pape François semble suggérer de tendre la main, d’encourager le dialogue et l’amitié, même en dehors des cercles habituels, et de mettre particulièrement l’accent sur la rencontre avec ceux qui sont négligés et ignorés par le reste du monde.

« Rencontre » est donc, à certains égards, un synonyme de la « miséricorde » et met l’accent sur la compassion plutôt que sur le jugement, comme dans le premier cas. »

Questions pour la réflexion personnelle et le partage en groupe :

  • Parmi les citations ci-dessus, identifiez celle qui parle le plus à votre cœur ? Pourquoi ? Que vous dit Dieu à travers elle ?
  • Que savez-vous de la réalité des personnes sans-abri dans votre ville, dans votre pays ?
  • Quels sont les besoins les plus urgents ? Quels groupes/institutions travaillent déjà dans votre région ?
  • Pouvez-vous partager l’histoire d’une de vos rencontres avec une personne sans- abri ?

Comment pouvons-nous vivre cette culture de la rencontre dans nos rues ?

  1. Priez pour les personnes sans-abri – voir notre carte de prière.
  2. Partagez un repas avec vos voisins sans-abri – consultez notre fiche d’information sur l’organisation d’un repas de partage.
  3. Devenez membre de l’Alliance Famvin avec les personnes sans-abri – inscrivez-vous sur notre site web: vfhomelessalliance.org
  4. Rejoignez la campagne « 13 Maisons » – découvrir plus sur notre site web : vfhomelessalliance.org

PARTAGER UN REPAS AVEC LES PERSONNES SANS-ABRI

« L’Alliance FamVin avec les personnes sans-abri » invite les vincentiens à accueillir leurs voisins sans-abri pour partager un repas. Cette expression de communauté et de solidarité construit des ponts avec les plus pauvres d’entre nous. Comme l’a dit saint Vincent :

« La charité est le ciment qui lie les communautés à Dieu et les personnes entre elles-mêmes » (SV II, 374)

À la suite du pape François

Le pape François a célébré son 80e anniversaire en invitant des voisins sans abri à dîner. Il a dit que nous devons « [aimer], non pas en paroles, mais par des actes ».

Nous invitons les vincentiens à répondre à l’appel du Pape en imitant son exemple : en invitant des voisins sans-abri à un repas.

Comment organiser votre propre repas :

  1. Choisissez un local – assurez-vous que toutes les personnes que vous invitez peuvent s’y rendre et que le local dispose de tout l’équipement de cuisine dont vous avez besoin.
  2. Rassemblez une équipe – Qui va préparer le repas ? Qui se chargera des invitations ?
  3. Invitez vos convives – invitez toutes les personnes de votre communauté et tous les voisins sans-abri que vous pouvez gérer.

Comment « l’Alliance Famvin avec les personnes sans-abri » va vous aider :

  1. Matériel : Utilisez nos citations bibliques, celles de Saint Vincent de Paul et du Pape François pour encourager la réflexion lors de votre repas.
  2. Prière : utilisez notre carte de prière lors de votre repas, en vous joignant à tous ceux qui, à travers le monde, prient pour la fin du sans-abrisme.
  3. Faites de la publicité : parlez-nous de votre repas sur les réseaux sociaux via nos pages Facebook et Twitter, ou envoyez-nous un courriel à homeless@famvin.org.

Prière pour les personnes sans-abri

Ô Dieu de justice et de miséricorde, Dieu de la création et de la rédemption, fortifie tes serviteurs afin que nous sachions offrir ton amour et ta compassion à toutes les personnes sans-abri.

Dieu très aimant, fais-nous voir ton visage d’amour en chaque personne sans- abri que nous rencontrons et aide-nous à trouver, avec eux, des moyens systémiques de remédier à leur détresse.

Donne-nous la volonté de tout faire pour aider tous les hommes, femmes et enfants à atteindre leur potentiel afin qu’ils vivent en plénitude.

Nous te le demandons par Jésus-Christ notre Seigneur.

AMEN

Nous sommes les serviteurs des pauvres. Dieu les a choisis pour nous. – Saint Vincent de Paul

Téléchargez ce thème en format PDF en cliquant ici.


Tags:

Pin It on Pinterest

Share This