dernières nouvelles sur COVID-19

Mon Folleville • Une vidéo du P. Tomaž Mavrič

par | Mar 30, 2017 | 400 ans du charisme vincentien, Formation, Réflexions spirituelles | 0 commentaires

La deuxième vidéo de cette prestation nous mène à l’église de Folleville. Père Tomaž Mavrič nous rappelle que Saint Vincent, en entrant dans ce lieu répondit à une réalité de la pauvreté spirituelle. Aujourd’hui, après 400 ans, nous voyons que le charisme que nous avons hérité de Saint Vincent reste jusqu’à aujourd’hui et important et exigeant pour l’évangélisation que nous faisons comme Famille Vincentienne.

Vous pouvez voir la première vidéo de cette troisième série sur ce lien.

Rappelons que déjà précédemment publié deux séries:

Les vidéos de la troisième série ont été filmées le 2 janvier à Folleville. Nous avons voulu communiquer les sentiments que Vincent a éprouvés en janvier 1617 quand il se rendit à Gannes. Vincent était seul quand il arriva au domaine de Gondi; personne ne l’attendait. Aujourd’hui, c’est différent … c’est devenu une communauté de frères et sœurs. Folleville est  plus grande et c’est Saint Vincent qui nous attend aujourd’hui…

P. Tomaž Mavrič , c.m. nous dit:

Nous y sommes, 400 ans après, appelés à revenir à Folleville, à notre propre Folleville. Vincent n’était pas enthousiaste, profondément heureux alors qu’il commençait, mais il est allé jusqu’au bout, traversant divers obstacles pour avoir l’expérience qui a été un don du ciel. Nous sommes, à notre tour appelés à traverser des obstacles, à ne pas nous arrêter, ni par de longues routes, ni par de mauvais temps, neige, pluie, ou d’autres obstacles que nous rencontrerons sur la route. Nous sommes appelés à rejoindre nos Folleville personnels.

Folleville nous attend. Il nous attend dans tant de parties du monde, tant de villes, tant de villages, petits, moyens, grands. Dans tous les continents, il y a des Folleville : l’expérience de la pauvreté dont Vincent a si bien fait l’expérience à Folleville, dans notre monde contemporain, et sur tous les continents.

Liens vidéo dans d’autres langues:

Questions pour le dialogue :

Après avoir regardé cette vidéo en commun, nous pouvons parler avec ces suggestions:

  1. Quels sont – ou ont été – nos personnels « Follevilles» les endroits où il est difficile pour nous d’arriver et, à la fin, se révéler un «cadeau du ciel»?
  2. Quels sont les autres « Follevilles » qui nous attendent, membres de la famille vincentienne?
  3. Comment allons-nous donner des réponses « inventives à l’infini » à la pauvreté matérielle et spirituelle que nous trouvons, jour par jour?

Vue d’ensemble de cette série de vidéos

Pour nous 2017 est l’année du charisme. Contrairement à d’autres fondateurs, Vincent de Paul n’a pas reçu le privilège des visions célestes. A deux moments importants de sa vie, il s’est laissé surprendre par le Saint Esprit qui l’a amené à s’interroger et à se laisser interpeller par deux formes différentes de pauvreté : les gens meurent de faim…les gens sont damnés parce qu’ils sont dans l’ignorance des vérités nécessaires pour le salut. Ainsi, il y avait une faim de la Parole de Dieu et une faim du pain matériel…deux famines desquelles résulte une double mort : la mort du corps et la mort de l’âme. Après les erreurs survenues durant la première décennie de son ministère presbytéral (erreurs dont lui-même en fait la révélation dans une lettre qu’il écrivait à sa mère et dans laquelle il parlait d’une honorable retirade qui lui permettrait de passer le reste de sa vie avec elle (cf. CCD : I : 15-16), Vincent commença à découvrir un sens nouveau de sa vie dans la sensibilité au service des pauvres par la charité. Folleville et Châtillon furent les carrefours où Vincent rencontra Dieu. Après ces événements, Vincent s’engagea dans une mission qui donna un sens et une direction particulière à toute son existence…et, à nos existences à nous aussi en tant que membres de la Famille Vincentienne.

Au début de cette année sainte, cette année du Charisme…ou peut-être serait-il mieux de dire au début de cette année jubilaire, le P. Tomaž Mavrič, c.m.,  Supérieur Général de la Congrégation de la Mission, prenant en compte les suggestions d’un confrère (nommé, le Père Luigi Mezzadri), a décidé de poursuivre la communication avec les autres membres de la Famille Vincentienne à travers des brèves vidéos accessibles sur tous les différents réseaux sociaux. Il commencera par des réflexions sur la cape, le chapeau et les chaussures de Vincent qui, pendant la Révolution française, ont été conservés et sécurisés dans la Maison de la Mission à Turin (Italie). Et il continue maintenant avec cette nouvelle série de trois vidéos, nous invitant à approfondir dans le charisme vincentien:

  • Va a Folleville
  • Mon Folleville
  • Retour à Spirit

Au début, ces messages étaient disponibles en huit langues: espagnol, anglais, français, portugais, italien, polonais, slovène et slovaque … Ajoutez maintenant trois autres: ukrainien, russe et hongrois. Nous sommes ouverts à rendre ces messages disponibles dans d’autres langues et dialectes.

Ce travail a été confié à Piotr Dziubak, un réalisateur qui produit de différents documentaires très importants, comme par exemple De Gasperi-moi padre ; Santo subito. Aux périphéries du monde avec Jean Paul II (alle periferie del mondo con Giovanni Paolo II ; Lizst ; Dans Fenster zur welt- 50 Jahre Zweites Vatikanisches Konzil.

Ce travail commence aujourd’hui et se poursuivra avec d’autres brèves vidéos qui peuvent être développées à partir des perspectives et expériences de chacune des branches de la Famille Vincentienne. Ainsi nous pourrons témoigner à la face du monde entier que le charisme vincentien est vivant et actif.

Vidéo courtoisie de canal YouTube de CMglobal, fait à partir d’une idée du Père Luigi Mezzadri, CM, et dirigé par Piotr Dziubak.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This