dernières nouvelles sur COVID-19

Casagiove, Cité de la Charité

par | Nov 29, 2021 | Actualités | 0 commentaires

Le 11 septembre 2021, le Père Tomaẑ Mavriĉ, CM (président du Comité exécutif de la Famille Vincentienne, et Supérieur Général de la Congrégation de la Mission et de la Compagnie des Filles de la Charité) a reçu du Maire de Casagiove, Giuseppe Vozza, la Citoyenneté d’honneur et les clés de la ville comme un signe de profonde gratitude de sa visite pastorale et pour le message de charité, des paroles fortes pour poursuivre le bien commun et une affirmation des principes de justice dans la lutte contre toute forme de discrimination.

Telle était la motivation de l’attribution de ladite distinction, qui a été lue lors d’une cérémonie émouvante dirigée par la Présidente du Conseil Municipal, Michela Perrotta, une cérémonie qui s’est déroulée dans le cadre magnifique du Patio restauré du Barrio Borbón. Cela a été suivi de la dédicace de l’ancienne Plaza de Correos à Saint Vincent de Paul et d’une rencontre entre le Père Tomaẑ et les membres de la paroisse Saint Michel Archange.

Avec humilité, simplicité et tendresse, témoignage convaincant de la spiritualité et du charisme vincentien, le Supérieur général a su toucher les cœurs des fidèles et des nombreux fidèles qui avaient été réunis par le Père Stefano Giaquinto en un seul réseau de solidarité (y compris les citoyens ordinaires et  diverses institutions, associations et organisations).

C’est sans doute cette capacité d’insertion et de convocation qui a conduit à la naissance de l’entrepôt de la Charité avec la multiplication des initiatives de soutien en faveur des pauvres et au nom de la justice et de la solidarité (l’Oratorio Maremoto, la Maison Emmaüs, Mère Teresa de Calcutta Inn, DePaul House, l’Observatoire de la pauvreté Mario Diana, le Nazarene Center, le Club After School, les Giants of Solidarity, les Wings of Angels).

Lors de la célébration dominicale de l’Eucharistie, le Père Tomaẑ a parlé de la nécessité de travailler ensemble en réseau et d’impliquer les jeunes hommes et femmes dans la construction d’une société toujours plus juste et accueillante, une société qui reconnaisse et affirme les droits et la dignité de ces personnes qui sont pauvres et souvent des personnes qui deviennent « invisibles » pour la société dans son ensemble.

Partageons nos rêves et réalisons-les, tel était le message fort qui a été communiqué pendant ces deux jours, un message qui résumait la devise de l’AIC, opposée à la pauvreté, travailler ensemble.

Cette visite pastorale du Père Tomaẑ était la dernière d’une longue série de reconnaissances du lien fort entre la région de Campanie et Saint Vincent de Paul, un lien qui remonte à près de deux siècles à l’époque de l’arrivée des missionnaires vincentiens à Terra di Lavoro, suivie des Filles de la Charité et des Volontaires Vincentiens, plus connues sous le nom de Dames de la Charité.

Depuis lors, la Famille Vincentienne a mené son inlassable travail caritatif afin de répondre aux besoins spirituels et matériels d’un peuple d’origine paysanne, de religiosité simple et naturelle, travailleur et accueillant, lié aux traditions mais capable de se projeter dans l’avenir, des personnes qui ont trouvé réconfort et des aides de Saint-Vincent dans les nombreux événements dramatiques auxquels elles ont dû faire face.

Mais pourquoi les habitants de Casagiove se tournent-ils vers le saint natif de Pouy, une ville agricole du sud de la France, qui fut le premier à regarder les pauvres avec des yeux et un cœur nouveaux au XVIIe siècle ?

Le conseiller culturel Carlo Comes a déclaré : Il n’y avait pas besoin de sceaux ou de décrets pour affirmer la citoyenneté de Vincent de Paul. Il est devenu citoyen de façon très naturelle à cause de sentiments partagés, car il était déjà l’un des nôtres.

Le Saint, co-patron de Casagiove ensemble avec Saint Michel Archange, est honoré chaque année le 19 juillet d’une grande fête populaire qui implique la participation de toute la communauté, qui préserve, comme un bien précieux, le message et l’engagement vincentien pour la solidarité, la Justice, la paix universelle et la fraternité.

Pour approfondir ses multiples aspects et vérifier sa pertinence, le P. Stefano, avec les Missionnaires Vincentiens, a commencé l’Année Vincentienne Extraordinaire (2021/2022), “Des missions à la mission”, avec un programme complet de formation spirituelle et de célébrations pour toute la communauté (entreprises, bénévoles, politiciens, écoles, familles, adolescents et jeunes adultes). Cependant, l’engagement caritatif constant de chaque personne sera le témoignage le plus fidèle de combien le « saint de la charité » est présent dans le cœur de chaque personne résidant dans cette ville.

Lidia De Lu
Source : https://cmglobal.org/

Tags:

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

VinFlix

Pin It on Pinterest

Share This