dernières nouvelles sur COVID-19

Perspectives de la SSVP pour 2021 : Une année qui en vaut deux

par | Déc 29, 2020 | Actualités, Société Saint-Vincent-de-Paul | 0 commentaires

Comme nous le savons tous, 2020 a été particulièrement difficile à cause de la crise sanitaire qui a frappé l’humanité, provoquant des changements non seulement dans notre comportement et notre façon de vivre mais également au sein de la Société St Vincent de Paul, dans la Famille Vincentienne et dans toute la Sainte Église.

Nous vivons des mois très durs qui ont provoqué et provoquent encore de grandes souffrances dues au Covid-19 : décès, chômage croissant et pauvreté extrême. En plus, il y a l’impact psychologique qui nous affecte tous, bien que certains en souffrent davantage que d’autres. Certes, les mesures de distance sociale imposées par les autorités sanitaires sont nécessaires, mais elles ont conduit à un « isolement artificiel » dans la population. Autrement dit, nous avons tous été frappés durement par la pandémie, nous les Vincentiens aussi bien que les personnes que nous soutenons.

Cependant, en tant que Vincentiens nous ne baissons jamais les bras. Nous sommes guidés par notre foi et notre espoir de jours meilleurs, par les principes de « charité, courage et prudence » que St Vincent nous a enseignés. Malgré tout ce dont nous avons souffert, nous pouvons donc dire que l’année 2021 s’annonce prometteuse. Au Conseil Général de la SSVP (CGI), notre force motrice est notre engagement à travailler encore plus dur afin de rattraper le temps perdu cette année. Nous ferons de notre mieux, nous redoublerons nos efforts pour réaliser même ce qui semble impossible. Lorsque la pandémie sera battue et que les frontières se rouvriront, le Conseil Général reprendra peu à peu les nouveaux projets, les nouvelles missions et initiatives qui ont été ralentis à cause de la crise sanitaire.

Nous commencerons notre année le 31 janvier avec la nouvelle lettre circulaire du Président Général accompagnée de recommandations et réflexions et qui sera adressée à tous les confrères et toutes les consœurs dans le monde entier. Les réunions du CGI auront lieu moyennant un système hybride : des vidéoconférences pour les membres qui ne sont pas en mesure de se déplacer à cause des restrictions dues au Covid-19 et des réunions en personne pour les autres membres. La Règle Internationale prévoit quatre réunions du CGI par an. Par conséquent, si Dieu le veut, ces réunions auront lieu le 20 février, le 25 avril, le 12 septembre et le 5 décembre (la dernière aura lieu à Lyon, une ville très importante dans la vie du Bienheureux Antoine-Frédéric Ozanam). L’inauguration officielle du siège à Paris et l’ouverture d’une exposition sur les sept fondateurs aussi bien que celle du Musée Ozanam auront lieu autour de la date de naissance d’Ozanam (le 23 avril).

Le 8 février verra le lancement officiel de notre “Année Thématique Internationale Jules Devaux”, co-fondateur de la SSVP. Devaux (1811-1880) étudia la médecine et fut élu premier trésorier de la Société à la Conférence de la Charité et au Conseil Général. C’était Devaux qui s’adressa à Sr Rosalie Rendu (DC) et établit le contact entre elle et le groupe. Elle leur montra immédiatement comment agir concrètement auprès des plus démunis. Il a épousé Adèle Marie Louise Picard en 1849 et a eu deux enfants, René et Louise. Il existe très peu d’informations sur notre bien aimé Devaux qui mourut à Paris à l’âge de 69 ans. Nous sommes confiants que le concours sur Devaux sera un grand succès.

Quant aux voyages en mission du Président Général, le calendrier institutionnel dépend de l’évolution de la crise sanitaire. Si tout va bien, il y aura les visites suivantes : Gibraltar, Espagne, Brésil, États-Unis, Malte, Albanie, Italie, Grenade, Amérique Centrale (quatre pays seront spécifiés) et Afrique (Nigéria, Kenya et quatre autres pays à spécifier). Les Vice-Présidents et Coordinateurs Territoriaux reprendront également leurs visites dans différents pays en vue d’un rapprochement avec les Conseils Supérieurs qui constituent notre Confédération.

Pour nos grands événements internationaux principaux, nous espérons procéder comme suit : la Troisième Réunion Territoriale en Amérique du Sud, à Aparecida (Brésil), en juillet ; l’Assemblée annuelle du Conseil Général à Madrid (Espagne), en septembre ; la seconde Assemblée pour toute l’Afrique « All Africa », en octobre ; et la 9ème Rencontre « Panasco » en Asie et en Océanie, en novembre. Évidemment, comme nous l’avons déjà dit, toutes ces réunions dépendent de la suspension des mesures de restrictions dues au Covid-19.

En ce qui concerne la communication, trois numéros du magazine digital Ozanam Network seront publiés et deux émissions sous le format de « Talk Show avec le Président Général » sont prévues sur Ozanam TV ; un livre intitulé « Annuaire International de la SSVP » contenant les dernières statistiques et informations sur la Société dans chacun des 152 pays où elle est présente sera publié. Quant à la coopération, nous sommes sur le point de signer un accord avec l’Ordre de Malte et avec les Missionnaires Vincentiens Laïques (Misevi), ce dernier groupe étant membre de la Famille Vincentienne.

Par rapport à la jeunesse, tout comme au cours des années précédentes, une collecte spéciale aura lieu en juillet afin de recueillir des fonds pour la jeunesse dans le monde entier. Le recensement des jeunes, enfants et adolescents sera complété au cours de 2021. Le concours pour l’hymne « Les Sept Fondateurs » sera lancé dans d’autres langues (français, italien et anglais) sur la demande du Vice-Président de la Jeunesse. D’ici la fin de l’année, en décembre, les 12 délégués territoriaux de la jeunesse se réuniront à Lisbonne pour organiser de nouvelles activités. En plus, nous envisageons la rédaction d’un document sur la SSVP par rapport aux universités.

À cause de la pandémie, il n’a pas été possible de visiter la tombe de Félix Clavé (à Pau, dans le sud de la France) en 2020 ; le Conseil Général prévoit donc, avec la grâce de Dieu, de visiter sa tombe et celle de Devaux (à Colombières, dans le nord de la France) en 2021. Le projet des années thématiques ne vise pas seulement les concours littéraires mais aussi la visite des lieux où nos co-fondateurs sont enterrés. Plus nous parlons des origines de la SSVP, mieux nos confrères et consœurs seront informés et qualifiés.

Et pour finir, il y a le projet « SSVP Plus » qui consiste à établir la SSVP dans des endroits où elle n’existe pas encore. En plus de la Tanzanie qui a fait son entrée dans la Confédération vers la fin de 2020 (un vrai miracle en temps de pandémie), il y a aussi d’autres pays qui pourraient adhérer dont la Grèce, Saint-Marin, le Danemark, la Suède, la Finlande, la Norvège, le Kazakhstan et le Maroc entre autres. Nous ferons tout pour fonder au moins une conférence dans les capitales de ces nations. Les membres de la Structure Internationale (les Vice-Présidents et Coordinateurs Territoriaux) jouent un rôle clé dans ce projet.

« Il y a dans le cœur de l’homme beaucoup de projets, mais c’est le dessein de l’Éternel qui s’accomplit. » (Proverbes 19:21). Nous demandons les prières de tous pour que les activités décrites ici puissent être menées à bien, pour l’honneur et la gloire de Notre Seigneur Jésus Christ. « Père, que ta volonté soit faite. » (Luc 22:42).

Renato Lima de Oliveira
16ème Président Général

Tags:

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This