Le contexte de Laudato Si’ – l’Alliance Famvin avec les personnes sans-abri et Laudato Si’ (I)

par | Oct 25, 2020 | Formation, Réflexions spirituelles | 0 commentaires

En 2015, le pape François a publié Laudato Si’, une encyclique sur le changement climatique et les inégalités. Ce qui suit est une réflexion sur ses paroles et un examen de la façon dont Laudato Si à la fois informe et affirme le travail de l’Alliance Famvin avec les personnes sans-abri (FHA en anglais).  La réflexion sera publiée en trois parties.

En retour, nous vous demandons de réfléchir aux contributions uniques que la Famille Vincentienne pourrait apporter au mouvement pour la justice environnementale et sociale.

En juillet 2012, la saison de la mousson de l’année avait déplacé 6,9 millions de personnes en Inde. Au mois d’août suivant, 2,1 millions de personnes ont été déplacées en Chine par le typhon Haikui. Puis, en octobre, les inondations saisonnières au Nigéria ont déplacé 6,1 millions de personnes et en décembre, le typhon Pablo a frappé les Philippines et en a déplacé 1,9 million de plus.

L’année suivante, en 2013, le cardinal Jorge Mario Bergoglio a été élu pape. Il a choisi le nom de François après saint François d’Assise, faisant de lui le premier pape François. François d’Assise a montré un tel amour pour la création et tout ce qui résidait sur la planète Terre qu’il a depuis été considéré comme le Saint Patron de l’Environnement.  Il est également réputé pour son dévouement envers les pauvres et son souci du bien-être de tous les êtres humains. À la lumière du caractère de saint François et de tout ce qui s’est passé en 2012, le choix du nom par le pape François semble plus qu’approprié.

En 2015, le pape François a publié l’encyclique Laudato Si. Le paragraphe d’ouverture se réfère aux paroles du Cantique du Soleil de Saint François d’Assise : « Loué sois-tu, mon Seigneur, par sœur notre mère Terre, laquelle nous soutient et nous gouverne » (#1).  Ces mots sont à la base d’une encyclique qui s’attaque à la détérioration de l’environnement mondial que les êtres humains ont causée et appelle à l’action, non seulement de l’Église catholique, mais de toute personne vivante.

Et il est facile de comprendre pourquoi.  L’élévation du niveau de la mer entraînera chaque année le déplacement des dizaines à des centaines de millions de personnes dont les foyers seront inondés suite à un réchauffement climatique de 3°C ou 4°C. Il y aura de graves risques et des pressions croissantes pour la durabilité et la longévité des régions d’Asie du Sud-Est, en particulier le Bangladesh et le Vietnam, les petites îles des Caraïbes et du Pacifique et les grandes villes côtières, telles que Tokyo, New York, Le Caire et Londres. Selon une estimation, d’ici le milieu du siècle, 200 millions de personnes pourraient être déplacées de façon permanente en conséquence directe du changement climatique.

En tant que tel, l’importance de la crise climatique et de Laudato Si pour les Vincentiens du monde entier ne doit pas être sous-estimée.

Source: Vincentian Family Homeless Alliance

Tags:

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

VinFlix

Pin It on Pinterest

Share This