dernières nouvelles sur COVID-19

Appel pour la paix au Mozambique: tous unis, dans la prière, pour la fin du terrorisme

par | Août 16, 2020 | Actualités, Société Saint-Vincent-de-Paul | 0 commentaires

Avec la pandémie du nouveau coronavirus, qui a causé la maladie COVID-19, il semble souvent que tous les autres maux de l’humanité sont obscurcis et ne sont plus montrés dans les médias. Mais ce n’est malheureusement pas vrai.

Au Mozambique (Afrique), outre le choc sanitaire, la crise humanitaire est une triste et amère réalité. Le peuple mozambicain a besoin de toute urgence d’un signe d’espoir face aux graves problèmes sociaux, politiques et économiques qui existent, en plus du terrorisme et des attaques armées qui dévastent une grande partie du pays.

Le Mozambique souffre énormément de la violence des milices de l’État islamique dans la province de «Cabo Delgado». L’activité terroriste place le pays dans un climat d’insécurité, provoquant des conflits qui ont semé le chaos, la destruction de vies humaines, la faim et la misère – un scénario désolant!

Depuis l’arrivée de l’État islamique dans la région de «Cabo Delgado», des milliers de personnes ont été tuées et torturées de manière barbare, en particulier des jeunes, des enfants et des femmes. Des milliers d’autres ont été forcés de quitter leurs maisons, cherchant refuge dans d’autres régions. On estime que plus de 400 000 personnes ont dû se réfugier dans d’autres régions. Des informations font également état de graves persécutions religieuses.

Face à cette situation pénible, de nombreuses organisations humanitaires unissent leurs forces pour défendre la vie et alléger les souffrances des Mozambicains. L’Église catholique, la Société de Saint-Vincent de Paul (SSVP), la Famille Vincentienne et diverses autres organisations civiles et religieuses recherchent des moyens alternatifs pour aider les plus vulnérables.

Les efforts locaux sont merveilleux, mais manifestement insuffisants pour répondre à la gravité de la situation. La Société de Saint-Vincent de Paul compte 32 conférences dans tout le pays, avec un total de 1 500 membres. Nos chiffres sont modestes, mais le travail de charité se fait de la meilleure façon possible, avec les ressources limitées dont ils disposent.

En raison de cette grave situation, le Conseil général international lance aujourd’hui un APPEL POUR LA PAIX AU MOZAMBIQUE, demandant à tous les membres du monde entier, qu’ils soient ou non en Conférence (à cause de la pandémie), d’inclure le MOZAMBIQUE dans leurs prières quotidiennes et collectives. Nous prions Dieu pour que la paix revienne rapidement pour le peuple mozambicain. Nous prions également Dieu pour la sécurité et la santé des personnes qui dénoncent cette situation malheureuse.

Le Conseil général, en union avec le Conseil national, envisage également des formes plus concrètes de soutien financier. Nous aurons bientôt de nouvelles informations à partager avec tous les pays membres de notre Confédération internationale afin de pouvoir aider plus efficacement à travers des projets sociaux et missionnaires.

«Le terrorisme est une blessure qui persiste encore dans l’humanité. Il détruit des vies et détruit les rêves des gens. Nous sommes tous appelés à porter un regard charitable sur ceux qui sont touchés par le terrorisme. Nous invitons les membres de la SSVP et les branches de la Famille Vincentienne du monde entier à prier pour la paix et la réconciliation au Mozambique », a exhorté notre 16e Président général, le confrère Renato Lima de Oliveira.

Source: https://www.ssvpglobal.org/

Tags:

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This