Dans mon dernier article, j’ai parlé de l’énoncé de mission de la Société de Saint-Vincent de Paul du Canada. Nous avons aussi déterminé quelles sont nos valeurs, c’est-à-dire qu’en tant que vincentiens, nous :

  • voyons le Christ dans tous ceux qui souffrent;
  • sommes unis au sein d’une même famille;
  • établissons un contact personnel avec les pauvres;
  • aidons de toutes les façons possibles.

Bien que ces valeurs semblent des plus faciles à vivre, dans notre monde effervescent d’aujourd’hui, elles peuvent être facilement oubliées ou pour le moins mises de côté. En tant que vincentiens, notre travail peut parfois devenir fastidieux, épuisant et frustrant. Toutefois, si nous pensons à voir le Christ dans quiconque souffre, nous aurons plus de facilité à accomplir notre mission.

En tant que membres de la Famille vincentienne, nous pouvons être tentés de juger les efforts de nos collègues membres plutôt qu’accepter ce qu’ils peuvent offrir et travailler ensemble comme membres d’une même famille. Plus nous travaillerons ensemble, plus nous serons en mesure d’accomplir. L’amitié que nous partageons avec d’autres vincentiens viendra enrichir notre capacité et notre désir de réaliser de grandes choses.

La recherche constante du contact personnel avec les pauvres est la manière la plus facile et la plus réelle de garder le Christ parmi nous et de vivre notre engagement vincentien. Ce contact ne peut devenir personnel que si nous en profitons pour écouter et apprendre de ceux avec qui nous nous trouvons.

Aide de toutes les façons possibles, cela veut dire toujours considérer toutes les façons dont nous pouvons faire plus qu’offrir l’aide de base habituelle. Une fois que nous pensons avoir aidé une famille, pourquoi ne pas demander s’ils ont besoin de quoi que ce soit d’autre? Cela pourrait mener vers d’autres manières d’offrir espoir et assistance à ces familles.

Si nous pouvons nous rappeler ces valeurs lors de nos contacts personnels avec ceux qui souffrent de vivre dans la pauvreté ainsi qu’avec nos consœurs et confrères membres et quiconque nous rencontrons en tant que vincentiens, nous pourrons alors dire que nous respectons la mission de la Société de Saint-Vincent de Paul et de nos fondateurs. J’ai hâte de partager ces valeurs lors de notre prochaine assemblée générale annuelle.

Pin It on Pinterest

Share This