dernières nouvelles sur COVID-19

Le cardinal Souraphiel, missionnaire vincentien, président de la Commission de la Vérité et de la Réconciliation Ethiopie

par | Fév 27, 2019 | Actualités, Congrégation de la Mission | 0 commentaires

Le Cardenal Berhaneyesus Demerew Souraphiel, Archevêque d’Addis Abeba et président du Conseil de l’Eglise d’Ethíopie, a été nommé président de la Commission Verité et Réconciliation. Il a été nommé par le Premier Ministre Abiy Ahmed, qui a été reçu par le Pape François au Vatican le 21 janvier 2019.

Membre de la Congrégation de la Mission a été ordonné prêtre le 4 juillet 1976, à l’âge de vingt-sept ans. Après son ordination, il a demandé à être envoyé missionnaire dans la partie sud est de son pays : il a réalisé son premier ministère pastoral à Dembidollo et Wallega, entre 1976 et 1977, et ensuite à Bonga et Kaffa, jusqu’en 1979. En juin 1979 il a été incarcéré six mois, durant une persécution militaire des prêtres par le gouvernement communiste du dictateur éthiopien Menghistu Hailè Mariàm, qui a tué plusieurs milliers d’opposants, a enfermé des personnes pour raisons religieuses et confisqué des biens. Après sa  libération en 1981, il a décidé de compléter sa formation à Rome, dans l’Université Pontificale Grégorienne, où il a obtenu un doctorat en sociologie. Durant son séjour dans la capitale italienne il a aussi eu le rôle de délégué pour l’Assemblée Générale de la Congrégation de la Mission.

Travail pour la paix

L’unité nationale et la réconciliation sont le deux piliers sur lesquels la Commission devra travailler, après la signature en 2018 d’un important accord de paix avec l’Erythrée, après 20 ans de guerre et des milliers de victimes, La nomination du cardinal a été annoncée le 13 février, après la réunion du Premier Ministre Abiy Ahmed avec les membres de la Commission, élus parmi les représentants de la société civile, des associations et du monde des moyens de communication. L’exhortation du premier ministre a été  de travailler en autonomie complète, dans la plus grande liberté.

Une nomination bien accueillie.

L’élection du Cardinal Souraphiel a été positivement accueillie, tant par le monde politique que les divers leaders religieux. La commission est née de la racine des expériences réalisées en Afrique du Sud et au Rwanda, des pays éprouvés par des décennies d’apartheid et de guerre civile.

Tags:

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This