Environ 60 personnes se sont réunies dans l’église catholique St. Peter Claver de Macon (Géorgie USA), le samedi 3 novembre pour une rencontre sur la traite des êtres humains, parrainées par les Filles de la Charité et la famille vincentienne. Le thème du rassemblement était : La lutte contre la traite des êtres humains – Que dois-je faire ?

Les quatre intervenants de la matinée ont brossé un tableau complet de la question, notamment à partir de l’expérience d’une survivante de la traite des êtres humains qui a témoigné de son histoire. Les participants ont partagé leurs idées lors d’un délicieux déjeuner. Les orateurs de l’après-midi, composés d’un panel de six agences locales, ont expliqué le rôle que leur organisation respective joue, dans la résolution du problème.

Parmi elles :

  • Un groupe universitaire d’étudiants qui travaille avec des lycéens pour les sensibiliser à la question et créer un climat de confiance, leur permettant de partager avec les personnes mêmes, qui vivent ses situations de vulnérabilité.
  • Un groupe qui propose des logements et des services qui mettent en sécurité les victimes de la traite
  • Le bureau de la police qui présente les personnes comme des victimes de la traite plutôt que comme des prostituées qui doivent être arrêtées
  • Un groupe qui fournit un soutien psychologique et un suivi thérapeutique aux victimes

Les participants ont appris à connaître les signes de traite des êtres humains, les actions à mener et les actions à ne pas faire, en cas de suspicion de la traite des êtres humains, les lois en vigueur et les lois à promulguer afin de protéger les personnes vulnérables.

Ces hommes et ces femmes sont venus non seulement de la région mais aussi de très loin, comme de Savannah, en Géorgie, pour en apprendre davantage sur ce fléau qui affecte notre société. Le rédacteur en chef du journal diocésain catholique de Savannah était présent et écrira un article, afin que davantage de personnes soient informées. La journée s’est terminée par une prière pour cesse la traite des êtres humains et une vidéo sur Sainte-Joséphine Bakhita, patronne des personnes enlevées et victimes de la traite.

Soeur Elyse Staab, Fille de la Charité
Province de Sainte Louise – USA
Source: http://filles-de-la-charite.org/

Pin It on Pinterest

Share This