Nous avons demandé aux personnes du projet « Mediterranea » de nous dire ce que cela signifie d’être un réfugié, d’être accueilli dans un pays étranger et leur travail à la Curie.

Ce n’est pas important qui vous accueille, mais que vous vous sentiez bien accueilli.
Parce que la charité “ne se vante pas, ne gonfle pas”, “mais accueille la vérité”!

Dans ce sillon, nous plaçons le projet méditerranéen. Cet autre fruit du charisme vincentien consiste dans la restructuration et la mise en valeur des terrains incultes appartenant à la Curie Générale de la Congrégation de la Mission (environ deux hectares) à Via della Nocetta 191, où une pépinière spécialisée en plantes du bassin méditerranéen a été créée, un potager, un jardin d’herbes aromatiques et une production d’objets de design pour l’extérieur.

Méditerranée a été fondée au début du 2018 grâce à la synergie entre la Congrégation de la Mission, les Groupes de Volontaires Vincentiens – Lazio, la Coopérative sociale “Tre Fontane” (organe de gestion de certains centres SPRAR présents sur le territoire de Rome) et l’association à but non lucratif “Linaria” (qui a développé, dans le temps, différentes expériences sur l’espace urbain et l’intégration). L’objectif principal du projet Méditerranée est la requalification des compétences professionnelles d’un groupe de douze bénéficiaires du SPRAR, demandeurs d’asile et titulaires de protection internationale et humanitaire, résidant légalement à Rome, qu’il s’entend soutenir pour l’insertion dans le tissu social et le travail capitolin. Un projet de changement systémique, en accord avec la politique de la Famille Vincentienne de cette dernière décennie et les lignes directrices du Symposium, est à peine vécu.

Pour plus d’informations, vous pouvez visiter notre site web: http://www.mediterranearete.org/
e la pagina facebook: https://www.facebook.com/mediterranearete/?ref=br_rs.

Source: http://cmglobal.org

Pin It on Pinterest

Share This