Au cours des mois d’avril et de mai 2018, le Père Joseph Agostino CM, coordinateur international du Bureau de la Famille Vincentienne à Philadelphie, USA, est en visite en Europe pour rencontrer les membres des diverses branches de la Famille Vincentienne.

Photo: Fr. Lawrence Obiko CMM, Fr. Jan Koppens CMM, et le Père Joe Agostino CM lors du ‘Walk-in-lunch’ dans la communauté Elim à Tilburg, Pays-Bas.

Voyage en Europe

Le voyage du Père Joe Agostino a commencé en Allemagne, où il a fait une présentation lors d’une conférence du MEGVIS (Groupe d’études vincentiennes d’Europe centrale). Il a également visité l’Autriche, la Suisse, la France et la Belgique, rencontrant les supérieurs généraux de diverses branches de la Famille Vincentienne. Le 30 avril, le père Agostino est arrivé aux Pays-Bas. Frère Obiko CMM, Supérieur Général des Frères CMM, l’a reçu à la Maison Générale de la CMM. Aux Pays-Bas, il y a eu aussi une réunion avec des généraux supérieurs, qui ont engagé un dialogue sur l’avenir du charisme vincentien, ainsi que sur la collaboration, les défis et les espoirs.

Rencontres personnelles

L’objectif du voyage du Père Agostino en Europe, en tant que coordinateur international du Bureau de la Famille Vincentienne, est de connaître les défis et les opportunités dans les branches de la Famille Vincentienne Européenne. Votre visite permet également aux supérieurs généraux de se familiariser avec le Bureau de la Famille Vincentienne. Au lieu d’avoir simplement un contact par courriel, les rencontres personnelles s’avèrent beaucoup plus utiles et fructueuses.

Partager un déjeuner

Le père Agostino ne rencontre pas seulement les généraux supérieurs. En ayant une idée claire de ce que font les différentes branches en Europe, vous visitez également certains de leurs projets. Le 3 mai, par exemple, il a rejoint les «Walk-ins» de la communauté Elim des frères CMM. Plus d’un million de Néerlandais se sentent très seuls. Souvent, ce sont les personnes âgées, ou les personnes à très faible revenu, ou les immigrants qui ont dû abandonner leurs amis et leur famille. Dans la communauté Elim, il y a un déjeuner de bienvenue tous les mardis et jeudis. Quiconque souhaite partager un repas avec d’autres personnes, connues ou inconnues, approche à midi. De cette façon, les initiateurs espèrent attirer l’attention sur les personnes qui se sentent seules et qui ont besoin de contact.

Dans la Maison généralice des Frères CMM, le Père Agostino a exprimé sa gratitude pour la manière dont les différentes branches de la famille vincentienne en Europe vivent leur héritage et charisme vincentien, en disant: « Vous avez tous leur propre stratégie pour voir, et ensemble ils forment les multiples et belles facettes d’un diamant brillant. »

La faim pour approfondir le charisme

Jusqu’à présent, le Père Agostino a expérimenté en Europe la faim d’une compréhension plus profonde du charisme vincentien. Le défi est: comment le faire correctement et de manière à ce qu’il soit également précieux pour les générations futures, pour les jeunes, les laïcs et les personnes moins impliquées dans la vie religieuse et l’Église. La Famille Vincentienne cherche des moyens de développer un vocabulaire amical avec les laïcs sur le charisme de Vincent.

Les raisons de se sentir béni

« L’appel à voir Jésus face aux pauvres », a dit le père Agostino, « comme l’a fait Vincent de Paul, est encore nécessaire aujourd’hui, et reste définitivement vibrant et nous donnera l’énergie pour continuer à marcher vers l’avenir. Raisons d’être reconnaissant envers Dieu, l’un d’entre eux est son invitation à être partenaires dans cette mission, c’est une raison de se sentir bénie, car elle est aussi pertinente aujourd’hui qu’il y a 400 ans ».

Source: https://www.cmmbrothers.org/

Pin It on Pinterest

Share This