Sections

Un signe de lumière • Une vidéo du P. Tomaz Mavrič, CM

Nous présentons une nouvelle vidéo de 400 ans avec la participation du P. Tomaz Mavric CM et inspirée par le P. Luigi Mezzadri. La série est filmée par Piotr Dziubak de Little Film Roma. Dans la vidéo suivante, nous voyons le témoignage d’une Fille de la Charité qui diffuse la Médaille Miraculeuse parmi les malades de l’Hôpital Bambino Gesù à Rome.

La Médaille Miraculeuse a représenté un moyen efficace et un instrument de l’apostolat vincentien. Tout a commencé en 1830 à la chapelle des filles de la Charité à la Rue du Bac, lorsque Marie est apparue à la Sœur Catherine Labouré. Ce fut un moment dans l’histoire où le monde avait désespérément besoin d’un signe concret de proximité. Jésus a donc envoyé Marie pour témoigner de cet amour, de ce signe de proximité avec l’humanité. Médaille Miraculeuse.

Transcription de la vidéo:

Tout a commencé en 1830 à la chapelle des filles de la Charité à la Rue du Bac, lorsque Marie est apparue à la Sœur Catherine Labouré. Ce fut un moment dans l’histoire où le monde avait désespérément besoin d’un signe concret de proximité. Jésus a donc envoyé Marie pour témoigner de cet amour, de ce signe de proximité avec l’humanité.

Alors, ma chère maman, j’ai apporté une médaille miraculeuse qui sera une grande force pour toi, une source de réconfort, un refuge, parce qu’une mère, comme Marie, a souffert, a versé toutes ses larmes pour son Fils et demeure avec nous jusqu’à la fin des temps. Par conséquent, cette médaille vous apportera une grande espérance.

Je vous salue Marie, pleine de grâce, le Seigneur soit avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus le fruit de vos entrailles est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Amen.

Oh Marie, Mère de Jésus, prie pour Dominique, pour sa famille, et pour tous les bébés, pour tous les enfants, qui sont ici…

Chacun d’entre nous, en allant à son service, apporte avec soi la Médaille Miraculeuse comme un outil très important pour nous mais aussi pour les enfants et pour les familles que nous allons servir.

Une photo, une explication et une brève prière accompagnent toujours la petite médaille. Nous la proposons effectivement à tout le monde car nous ne connaissons pas encore les gens. Quand nous commençons à en parler, nous constatons que même les mamans qui ne sont pas catholiques prennent volontiers la médaille parce que, dans ce lieu de souffrance, dans ce monde de souffrance, c’est toujours un signe de confiance et d’espoir. Evidemment, nous expliquons ce que c’est et prions avec eux. Il arrive souvent que, après des années, lorsque les parents viennent faire un bilan avec un enfant opéré ou une autre thérapie, ils nous montrent qu’après quatre ou cinq ans, ils ont toujours la médaille que nous leur avons remise. C’était pour eux un super cadeau. Notre-Dame les a aidés à faire face à leurs souffrances, à surmonter leurs peurs et à garder espoir.

La médaille est très importante pour les enfants aussi. Quand ils nous accueillent, ils sourient toujours, malgré leurs souffrances. Cependant, très souvent, leur regard va à la médaille. Ils commencent à la caresser en l’associant à notre présence, ce qui me procure beaucoup de joie. … Je me souviens qu’un jour, une petite fille est entrée dans le coma après une année de thérapie oncologique. C’était ses derniers instants sur terre. La Médaille Miraculeuse que je lui avais donnée quelques jours plus tôt lui était liée. La petite fille ne s’est pas réveillée … Deux jours plus tard, elle a ouvert ses yeux pour une seconde fois, a caressé la médaille et a refermé à nouveau ses yeux. Je suis certaine qu’elle les a ré-ouverts au ciel. Toutefois, cette histoire, racontée par sa mère, était une expérience très importante, parce que la mère, quand elle l’accompagnait dans ce dernier passage, a dit: «Maintenant tu iras dans les bras d’une Mère qui t’aimera beaucoup plus que moi ! « Ainsi, elle s’en est allée, au ciel.

Liens vers la vidéo dans d’autres langues:

Questions pour le dialogue:

Après avoir regardé cette vidéo en commun, nous pouvons parler avec ces suggestions:

  1. Confions-nous tout notre travail à l’intercession de la Mère de Dieu?
  2. Apportons-nous au monde en  douleur une parole d’espérance éclairée par la foi?
  3. Prions-nous avec et près des pauvres?
  4. Demandons-nous aux pauvres de prier pour nous?

Quatre nouvelles vidéos pour les 400 ans du Charisme

De nombreuses activités ont eu lieu durant l’année jubilaire, Tous nous sommes au courant  des vidéos préparées par le Père Luigi Mezzadri, c. m. et mis en scène par Piotr Dziubak, un cinéaste polonais qui a d’importants films et documentaires à son actif… titres: « De Gasperi-mio padre »; « Santo subito. Alle peripherie del mondo avec Giovanni Paolo II « ; » Liszt « ; » Das Fenster zur Welt – 50 Jahre Zweites Vatikanisches Konzil « ). Les vidéos développées par le Père Mezzadri impliquent la participation du Père Tomaž Mavrič, c.m., supérieur Général.

rappelez-vous, la première série de vidéos comprenait des titres tels que «Le chemin vers les pauvres», «Enveloppé dans le manteau de Vincent» et «Les sandales de la charité» … ces vidéos se concentrent sur certains objets qui appartenaient à Saint Vincent et qui ont été conservés dans la ville de Turin (Italie). Ces nouvelles vidéos se concentrent sur certains des thèmes liés à la célébration du 400ème anniversaire de notre charisme: « la mondialisation de la charité », « votre appel », « vers les périphéries »,  » aller à Folleville,  »  » mon Folleville « , » revenir à l’esprit  » Toutes ces vidéos ont pour but de nous rapprocher du Supérieur Général, mais surtout de nous rapprocher du charisme. Ces vidéos ont été réalisées et ont des sous-titres en onze différentes langues.

Après quelques mois, nous présentons cette deuxième série de vidéos qui correspondent au deuxième événement clé de la vie de Vincent et qui sont donc liées à l’élément de la charité. La première vidéo « Châtillon aujourd’hui » se déroule dans « la communauté en dialogue » en Italie et qui est dirigée par le Père Matteo Tagliaferri, c.m..  La deuxième vidéo, « La Médaille Miraculeuse », rappelle la manière dont la Sainte Vierge a accordé ce don à la Famille Vincentienne. La troisième vidéo, intitulée «l’icône du charisme», est une réflexion spirituelle sur l’icône de la charité, un cadeau que le Père Luigi Mezzadri a présenté à la Curie générale à l’occasion du 400ème anniversaire du charisme. La dernière vidéo, « les enfants, nos enseignants », a pour but de commémorer le ministère de tant de Filles de la Charité que l’on peut trouver dans les hôpitaux du monde entier, par exemple l’Hôpital Bambino Gesù à Rome. Ces vidéos seront publiées sur les pages web de la Congrégation de la Mission et de la Famille Vincentienne et à travers les différents réseaux sociaux. Nous espérons que vous prendrez le temps de visionner ces différentes productions.

Elles seront distribuées sur les pages web de la Congrégation de la mission et de l famille Vincentienne, sur nos canaux d’informations et nos réseaux sociaux qui leur seront agréables.

La vidéo est une production de la chaîne YouTube de CMglobal, réalisée à partir d’une idée du P. Luigi Mezzadri, CM, et mis en scène par Piotr Dziubak.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire