Qui manque : Une réflexion de changement systémique

par | Oct 18, 2016 | Changement systémique, Formation, Réflexions spirituelles | 0 commentaires

Le titre d’un article récent dans les nouvelles aux Etats-Unis : « Les pauvres semblent être au bas de la liste dans les agendas des candidats ».

qui-manque

Pas vraiment une surprise ! Lors de la dernière campagne présidentielle aux États-Unis, ni le président Obama, ni M. Romney n’avaient jamais mentionné les personnes vivant dans la pauvreté dans les principaux discours de la campagne ou dans leurs débats alors qu’ils insistaient sur leurs plans pour la classe moyenne.

Bien sûr que nous ne sommes pas surpris. Les pauvres sont toujours les derniers dans la société, non seulement marginalisés, mais oubliés, ignorés, sans voix. Est-ce la même chose dans votre pays ?

La Famille Vincentienne reconnaît qu’une partie essentielle de notre mission est précisément d’insister pour que leurs voix soient entendues. En fait, bien que nous souhaitions nous engager à plaidoyer en leur nom, nous savons que la défense la plus efficace ne consiste pas seulement à « mettre un visage sur le problème », mais que ceux qui sont accablés par la pauvreté parlent et se défendent eux-mêmes.

Nous voulons que les pauvres aient leur place à la table. Sinon, comme l’affirme le slogan sur l’organisation communautaire : si vous n’êtes pas à la table, vous êtes probablement dans le menu. D’autres intérêts vont sûrement dominer les vôtres.

La pauvreté paralyse les personnes. La pauvreté efface l’espoir. La pauvreté peut aveugler les gens, les rendant incapables de percevoir leurs propres dons et aptitudes, leur capacité d’aller de l’avant.

Si nous voulons aider les gens à dire la vérité au pouvoir, nous devons d’abord convaincre ceux qui souffrent de la pauvreté du fait que le changement est possible, que la pauvreté n’est pas « la volonté de Dieu » ou que vivre toujours dans la misère n’est pas leur « destin ». Réaliser des changements structurels ou systémiques exige que toutes les parties concernées croient que le changement doit se produire et qu’il peut réellement arriver. Tout le monde n’y croit pas, mais cette croyance est fondamentale à l’effort de créer « un ciel nouveau et une terre nouvelle », le règne de Dieu au milieu de nous.

La Commission Internationale de la Famille Vincentienne pour la Promotion du Changement Systémique vous invite à visiter la boîte à outils du changement systémique pour découvrir des exemples convaincants de lieux et de réalités où un changement réel s’accomplit pour les gens vivant dans la pauvreté à travers le monde. Les matériels de la boîte à outils sont disponibles en plusieurs langues si vous cliquez sur ce lien ; il est facilement téléchargeable et, avec un peu de créativité, il peut être adapté pour des présentations à différents publics et situations culturelles presque partout.

Le Changement Systémique : c’est réel, ça se produit, c’est une mission vincentienne !

claffey-150x150

Jim Claffey vient de prendre sa retraite de la Société de Saint Vincent de Paul à Long Island, où il a servi en tant que directeur de la formation et des programmes. Jim est actuellement le secrétaire exécutif de la Commission Internationale de la Famille Vincentienne pour la Promotion du Changement Systémique.

Tags:

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

VinFlix

Pin It on Pinterest

Share This