scic--yvc-fbLes besoins urgents des orphelins et des immigrants irlandais ont conduit à la fondation de cette communauté canadienne à Saint John, au Nouveau-Brunswick, en 1854. Mgr Thomas Louis Connolly, OFM, est allé au noviciat de New York des Sœurs de la Charité afin d’inviter quelques-unes à former la nouvelle communauté. Originaire de l’Irlande, Honoria Conway avait vécu à Saint John (Canada atlantique) avant d’entrer dans ce noviciat. Elle est revenue établir les Sœurs de la Charité de Saint John avec trois compagnes. Leur vie communautaire était guidée par la règle des Sœurs de la Charité dans la tradition vincentienne, adaptée par St. Elizabeth Ann Seton pour l’Amérique du Nord.

Les Sœurs de la Charité de Saint John sont devenues la première congrégation catholique anglophone fondée au Canada. En 1914, la communauté est devenue pontificale avec le nouveau nom de Sœurs de la Charité de l’Immaculée Conception (SCIC), car elle avait été fondée la même année de la proclamation du dogme marial.

Les missions SCIC sont réparties dans plusieurs régions du Canada et se concentrent sur l’éducation, les soins de santé et les services sociaux parmi les malades, les exclus et les personnes vivant dans la pauvreté. En 1967, répondant à l’appel de l’Église universelle, les SCIC ont établi une mission au Pérou. Aujourd’hui, il y a 72 SCIC au Canada, avec une religieuse au Pérou.
Les SCIC ont été des membres actifs de la Fédération des Sœurs de la Charité de l’Amérique du Nord depuis 1979 (membres associés, puis membres de plein droit en 1981). Leur mission comprend l’engagement pour un changement systémique, le plaidoyer pour la paix et la justice sociale et écologique. Les Associés SCIC sont guidés par deux coordonnateurs laïcs nationaux ; ils partagent le charisme de la charité dans l’Atlantique, à l’ouest des Prairies et les régions du Pacifique du Canada.

Pour plus d’information sur les SCIC et leurs associés, voir http://sistersofcharityic.com


Tags: , , ,

Pin It on Pinterest

Share This