sudanAvant son indépendance en juillet 2011, à l’époque de l’ancien Soudan, le Soudan du Sud n’était connu que pour la guerre et les conflits. La dévastation qui a ravagé cette partie de l’Afrique pendant plus de 20 ans s’est caractérisée par la destruction de l’infrastructure, le plus haut taux d’analphabétisme dans le monde, le paludisme et la typhoïde endémiques et une église en train de réapprendre la dynamique du ministère et du service. Quatre ans après son indépendance du nord, les perspectives de développement promettent peu, alors que les conflits politiques devenus ethniques dictent le cours de la vie quotidienne dans le plus jeune pays du monde.

Telle est la réalité que Solidarité avec le Soudan du Sud a embrassée quand elle est venue s’installer au Soudan du Sud en 2008. Solidarité SS (pour faire court) est un projet de collaboration parrainé par l’USG et l’UISG – Union des Supérieurs Généraux des femmes et hommes religieux. Inspiré et contestée par le Congrès de 2004 sur la vie consacrée, il vise à aider la Conférence des Evêques Catholiques du Soudan (SCBC) dans la reconstruction de l’Eglise et du peuple sud-soudanais. Les volontaires, hommes et femmes religieux et 2 laïcs provenant de 19 pays et représentant plus de 260 congrégations du monde entier, se sont engagés dans des projets visant à former les enseignants, les infirmières et les sages-femmes, et à mettre à jour la formation des catéchistes, d’autres agents pastoraux et des agriculteurs.

La Famille Vincentienne a été bien représentée dans cette entreprise. À un certain moment, quatre branches de la FV ont travaillé dans le cadre de la Solidarité SS, à savoir la Congrégation de la Mission, les Sœurs de la Charité de Leavenworth (Kansas), les Sœurs de la Charité de Halifax et les Sœurs de la Sainte Foi. Ils répondent d’une manière innovante à l’appel à servir les plus pauvres des pauvres en Afrique. Il s’agit là d’un projet qui requiert la collaboration au-delà des limites de la Famille Vincentienne et dans le cœur même de la mission de l’Eglise tout entière, avec la participation d’hommes et de femmes consacrés, prêtres, frères et sœurs de nombreuses congrégations et instituts. Ils le font en réponse à l’appel du Christ : « J’avais faim et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif et vous m’avez donné à boire » (Mt 25, 31-46), et ils en profitent pour porter la Bonne Nouvelle à ceux qui en ont le plus besoin.

À l’heure actuelle, trois membres de la Famille Vincentienne sont engagés dans Solidarité SS : Sœur Pat Johanssen, dans la formation des enseignants ; Sœur Janet Cashman, dans la formation des infirmières, toutes deux Sœurs de la Charité de Leavenworth, et le P. Manny Ginete CM, dans les services pastoraux.

Manny Ginete CM
Juba, 31 octobre 2015

www.solidarityssudan.org


Tags: , , ,

Pin It on Pinterest

Share This