Sections

Retrouver l’Esprit • Une vidéo du P. Tomaž Mavrič

Voici la troisième vidéo de la série dédiée à Folleville, présenté par le Père Tomaž Mavrič, CM.

Vous pouvez voir la première vidéo de cette troisième série sur ce lien et le second sur ce lien.

Rappelons que déjà précédemment publiées deux séries:

Les vidéos de la troisième série ont été filmées le 2 janvier à Folleville. Nous avons voulu communiquer les sentiments que Vincent a éprouvés en janvier 1617 quand il se rendit à Gannes. Vincent était seul quand il arriva au domaine de Gondi; personne ne l’attendait. Aujourd’hui, c’est différent … c’est devenu une communauté de frères et sœurs. Folleville est  plus grande et c’est Saint Vincent qui nous attend aujourd’hui…

P. Tomaž Mavrič , c.m. nous dit:

Approchant donc l‘Eglise, Vincent l‘a vue au loin, au début, de loin et, soudainement, il est face à l’entrée, à la porte. Qu’a-t-il ressenti alors qu’il entrait, dans ce lieu froid ? c’était l’hiver. Combien de personnes ? il n’était probablement pas très intéressé du nombre qu’il y trouverait. Approchant de l’autel, se dirigeant lentement derrière le pupitre, il a fait l’expérience, ce moment, ces minutes, ces secondes pour monter les marches pour atteindre la place d’où il allait parler. En réalité, ce n’était plus Vincent C’était Dieu. C’était jésus qui parlait à travers lui. Ce qu’il a ressenti, ce dont il a fait l’expérience après son sermon a été miraculeux. Il a commencé à comprendre que Dieu travaille les personnes. Il a commencé à comprendre qu’il nous faut devenir un outil entre les mains de Dieu. Et les miracles peuvent commencer. Les conversions arrivent, il y a 400 ans.

Mais aujourd’hui, regardons nos Folleville. Dans nos Folleville de par le monde, nous famille Vincentienne, nous disciples du charisme Vincentien, sommes avant tout encouragés, à refaire l’expérience de de moment et à la partager dans le monde.

Combien de personnes attendent ? Combien de personnes sont en attente de soutien spirituel, d’aide concrète ou matérielle ? nous devons considérer la personne comme un tout, non comme un morceau, mais comme un tout. C’est ce que Vincent a compris. Il a compris à nouveau que Jésus l’appelait à prendre soin de la totalité de la personne dans le besoin. Allons dans nos Folleville de par le monde et laissons renaitre notre feu, revivons le charisme en nous-même, entre nous et encourageons les autres pour qu’ils suivent les traces de Vincent , elles sont celle de Jésus dans l’évangile. Nous avons besoin de beau. Nous sommes appelés à faire du beau pour Dieu. C’est là que nous sommes. Cette année, nous avons une occasion merveilleuse, offrons-nous et faisons de même.

Liens vidéo dans d’autres langues:

Questions pour le dialogue :

Après avoir regardé cette vidéo en commun, nous pouvons parler avec ces suggestions:

  1. Suis-je conscient que Dieu veut agir – et il le fait, en fait – à travers moi et mes frères dans la foi? Qu’est ce qu’il me signifie d’être un instrument de Dieu?
  2. qu’est ce que les gens attendent de nous? Ce que les gens aujourd’hui, dans notre environnement, ont besoin de notre aide spirituelle, physique, matériel?
  3. Pour un disciple de saint Vincent de Paul, est prêcher l’évangile de même que servir les pauvres? Comment pouvons-nous intégrer ces deux facettes de notre charisme au XXIe siècle? Comment pouvons-nous renouveler notre service avec une nouvelle vigueur, celle du 400ème anniversaire?

Vue d’ensemble de cette série de vidéos

Pour nous 2017 est l’année du charisme. Contrairement à d’autres fondateurs, Vincent de Paul n’a pas reçu le privilège des visions célestes. A deux moments importants de sa vie, il s’est laissé surprendre par le Saint Esprit qui l’a amené à s’interroger et à se laisser interpeller par deux formes différentes de pauvreté : les gens meurent de faim…les gens sont damnés parce qu’ils sont dans l’ignorance des vérités nécessaires pour le salut. Ainsi, il y avait une faim de la Parole de Dieu et une faim du pain matériel…deux famines desquelles résulte une double mort : la mort du corps et la mort de l’âme. Après les erreurs survenues durant la première décennie de son ministère presbytéral (erreurs dont lui-même en fait la révélation dans une lettre qu’il écrivait à sa mère et dans laquelle il parlait d’une honorable retirade qui lui permettrait de passer le reste de sa vie avec elle (cf. CCD : I : 15-16), Vincent commença à découvrir un sens nouveau de sa vie dans la sensibilité au service des pauvres par la charité. Folleville et Châtillon furent les carrefours où Vincent rencontra Dieu. Après ces événements, Vincent s’engagea dans une mission qui donna un sens et une direction particulière à toute son existence…et, à nos existences à nous aussi en tant que membres de la Famille Vincentienne.

Au début de cette année sainte, cette année du Charisme…ou peut-être serait-il mieux de dire au début de cette année jubilaire, le P. Tomaž Mavrič, c.m.,  Supérieur Général de la Congrégation de la Mission, prenant en compte les suggestions d’un confrère (nommé, le Père Luigi Mezzadri), a décidé de poursuivre la communication avec les autres membres de la Famille Vincentienne à travers des brèves vidéos accessibles sur tous les différents réseaux sociaux. Il commencera par des réflexions sur la cape, le chapeau et les chaussures de Vincent qui, pendant la Révolution française, ont été conservés et sécurisés dans la Maison de la Mission à Turin (Italie). Et il continue maintenant avec cette nouvelle série de trois vidéos, nous invitant à approfondir dans le charisme vincentien:

  • Va a Folleville
  • Mon Folleville
  • Retour à Spirit

Au début, ces messages étaient disponibles en huit langues: espagnol, anglais, français, portugais, italien, polonais, slovène et slovaque … Ajoutez maintenant trois autres: ukrainien, russe et hongrois. Nous sommes ouverts à rendre ces messages disponibles dans d’autres langues et dialectes.

Ce travail a été confié à Piotr Dziubak, un réalisateur qui produit de différents documentaires très importants, comme par exemple De Gasperi-moi padre ; Santo subito. Aux périphéries du monde avec Jean Paul II (alle periferie del mondo con Giovanni Paolo II ; Lizst ; Dans Fenster zur welt- 50 Jahre Zweites Vatikanisches Konzil.

Ce travail commence aujourd’hui et se poursuivra avec d’autres brèves vidéos qui peuvent être développées à partir des perspectives et expériences de chacune des branches de la Famille Vincentienne. Ainsi nous pourrons témoigner à la face du monde entier que le charisme vincentien est vivant et actif.

Vidéo courtoisie de canal YouTube de CMglobal, fait à partir d’une idée du Père Luigi Mezzadri, CM, et dirigé par Piotr Dziubak.

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire