La vincentienne Isabel Cristina sera béatifiée en décembre

par | Août 22, 2022 | Actualités, Famille Vincentienne | 0 commentaires

Le Père Emanoel Bedê, CM, explique l’importance de son exemple pour la Famille Vincentienne.

La Servante de Dieu Isabel Cristina Mrad Campos sera béatifiée le 10 décembre 2022 à Barbacena, Minas Gerais (Brésil), lors d’une célébration solennelle présidée par le Préfet du Dicastère pour les Causes des Saints, le Cardinal Marcello Semeraro. La date, attendue avec beaucoup d’impatience par toute la Famille Vincentienne, a été confirmée par le Dr. Paolo Vilotta, postulateur de la Cause de Béatification de la Vénérable, dans une lettre adressée à l’Archevêque Métropolitain, Monseigneur Airton José dos Santos.

Le Père Emanoel Bedê Bertunes, CM, Conseiller spirituel de la Société de Saint-Vincent de Paul, a rappelé que déjà aux IIème et IIIème siècles, Tertullien disait des martyrs : « le sang des martyrs est la semence de nouveaux chrétiens ». Le Père Emanoel a souligné qu’il s’agit là de la source authentique de la spiritualité de la martyre. Il a ensuite commenté la valeur de la béatification d’Isabel Cristina pour la Famille Vincentienne, en détaillant en cinq points pourquoi il s’agit d’un événement très spécial :

  1. Nous sommes certains que c’est à la suite du Christ et au service du Christ, évangélisateur des pauvres que nous atteignons la sainteté par le témoignage de la vie dans ce service, de la vie des valeurs chrétiennes, comme cela lui est arrivé;
  2. que la spiritualité vincentienne, source à laquelle elle a puisé, constitue une voie féconde pour vivre cette sainteté à laquelle nous aspirons, c’est-à-dire que c’est dans le service des plus pauvres, privilège du royaume annoncé par Jésus, qu’Isabel Cristina a vécu cette spiritualité et c’est pourquoi elle a été inspirée et toute sa vie a été orientée vers ce service. C’est la source à laquelle nous puisons notre motivation à suivre Jésus;
  3. que c’est au cœur de la spiritualité vincentienne qu’Isabel Cristina a vécu et témoigné des valeurs qui l’identifiaient au Christ et que, pour vivre radicalement et fidèlement ces principes, elle a sacrifié sa vie;
  4. Elle nous donne la joyeuse constance de vivre l’idéal vincentien de service aux plus pauvres qui continue d’être une source merveilleuse à laquelle nous reviendrons toujours pour boire l’eau fraîche de cette spiritualité, pour récupérer nos forces, pour étancher notre soif, pour laver notre âme et pour nous remplir de ces principes vincentiens qui nous guident et nous conduisent à la suite du Christ ;
  5. que ce trésor spirituel (que nous ne gardons pas pour nous, mais que nous gardons pour le partager avec les générations futures) continue à vivre dans la vie des nombreux saints et bienheureux de la Famille Vincentienne. Ce trésor spirituel nous a été légué par saint Vincent de Paul. Il continue à vivre, féconde et présente dans la vie de tant de personnes qui ont atteint la sainteté, comme nous le voyons à nouveau dans l’exemple d’Isabel Cristina.

A propos de la Servante de Dieu Isabel Cristina :

Isabel Cristina Mrad Campos est née le 29 juillet 1962 à Barbacena, fille de José Mendes Campos et Helena Mrad Campos. Suivant son désir d’étudier la médecine, elle a déménagé à Juiz de Fora (MG) en 1982 pour se préparer par un cours pré-universitaire.

C’était une fille comme tant d’autres. Elle étudiait, sortait, allait à des fêtes. Mais elle mène une vie de prière et rêve de devenir pédiatre pour aider les enfants dans le besoin. Elle était sensible surtout aux plus pauvres, aux personnes âgées et aux enfants, ce qu’elle a sans doute appris de sa famille laquelle appartenait à la Société de Saint-Vincent de Paul. À cette époque, son père était président du Conseil central de la Barbacena.

Le 1er septembre de la même année, un homme qui installait une armoire dans son appartement a tenté de la violer. La jeune fille a résisté, il l’a frappée avec une chaise,  attachée, bâillonnée et lui a arraché ses vêtements. Comme elle résistait encore, l’agresseur a assassiné la jeune fille, la poignardant à 15 reprises.

Processus de béatification

Le processus de béatification d’Isabel a débuté en 2001 à Barbacena. À cette occasion, la jeune femme a reçu le titre de « Servante de Dieu ». Ce processus a duré huit ans et près de 60 personnes ont été entendues. Elles ont témoigné de la religiosité de la jeune femme qui depuis son adolescence faisait partie de la Société de Saint-Vincent de Paul, aidant les personnes handicapées et les plus démunis.

Le pape François a autorisé en octobre 2020 le décret de « martyre » pour la jeune Brésilienne, assassinée à l’âge de 20 ans alors qu’elle tentait d’échapper à une tentative de viol.

Aujourd’hui encore, sa tombe, qui se trouve dans la paroisse de Notre-Dame de la Miséricorde à Barbacena, est visitée par des fidèles de tout le Brésil, pour rendre grâce et demander des prières.

Le cas d’Isabel étant reconnu comme une « martyre », il n’est pas nécessaire qu’un miracle soit reconnu pour que sa béatification soit approuvée.

Prière

Père, Fils et Saint-Esprit, nous t’adorons et te bénissons pour la force et le courage que tu donnes à tant de tes enfants, tant d’âmes généreuses qui nous élèvent par leur exemple.

Loué sois-tu, Très Sainte Trinité, en la personne de la Servante de Dieu Isabel Cristina qui a donné sa vie pour défendre sa pureté et sa virginité. Donne-nous la grâce de l’imiter et, si c’est ta volonté, accorde-lui l’honneur des autels en récompense de son oblation. Ainsi soit-il.

Source : https://www.pbcm.org.br/

Tags:

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

VinFlix

Pin It on Pinterest

Share This