Le grand témoignage de nos missionnaires-martyrs

par | Mai 16, 2022 | Actualités | 0 commentaires

Ces derniers temps, de nouvelles causes de béatification ont commencé pour certains de nos missionnaires qui ont donné leur vie pour témoigner de leur foi et rester fermes dans leur mission d’apôtres du Christ.

Martyrs à Chengtingfu (aujourd’hui Zhengding) en Chine, le 9 octobre 1937 :

Il s’agit ici de six prêtres et de deux frères de la Congrégation de la Mission: Mgr Frans Hubert SCHRAVEN (néerlandais), le P. Eugène Antoine BERTRAND (Français), le P. Thomas Ferdinand ČEŠKA (Croate), P. Lucien André CHARNY (Français), le P. Gérard WOUTERS (néerlandais), frère Anton GEERTS (néerlandais), frère Wladislaw PRINZ (Polonais). Le Trappiste, P. Emmanuel ROBIAL (Français), et le laïc Anton Alexander BISKUPIČ (Slovaque).

Le 9 octobre 1937, lors d’une attaque contre leur mission pendant la guerre sino-japonaise, ces individus sont tués pour avoir refusé de livrer des femmes réfugiées à la mission. Ils ne craignaient pas la menace de mort et y faisaient face d’une manière qui révélait leur fidélité à leur mission.

La cause de béatification, demandée et soutenue par nos missionnaires hollandais, n’a pas pu démarrer en Chine à cause des difficultés bien connues ; Cela a commencé aux Pays-Bas dans l’archidiocèse de Roermond, il y a une dizaine d’années, le 23 mars 2013. Deux universitaires néerlandais, M. Vincent Hermans et Mme Marja Grim, ont mené un travail historique long et exigeant, et au cours de leurs recherches ils parcouru ont toutes les archives nécessaires et même en Chine, où ils ont retrouvé la mémoire des martyrs encore présente.

La Positio super martyrio (La position sur le martyre), a été présentée par le Postulateur, le P. Giuseppe Guerra et le Vice-postulateur, le P. Wiel Bellemakers. Cela a été fait en accord avec la procédure décrite et remis à la Commission de cinq historiens nommés par la Congrégation des Saints. Le 3 février 2022, ils ont donné leur vote unanime et positif à l’enquête historique menée et se sont prononcés pour que leur mort soit considérée comme un véritable martyr.

Nous attendons maintenant le jugement ultérieur des théologiens et des évêques, pour que le Saint-Père, avec sa décision autorisée, promulgue le décret du martyre. Ensuite, nous pourrons assister à leur béatification solennelle.

Souce : https://cmglobal.org/

Tags:

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

VinFlix

Pin It on Pinterest

Share This