dernières nouvelles sur COVID-19

Warde, une histoire de providence

par | Mai 16, 2020 | Actualités, Alliance Famvin - Sans-Abris, Formation, Réflexions spirituelles | 0 commentaires

Warde nous accueille avec un grand sourire et des yeux brillants ; c’est une visite pour laquelle elle prie chaque jour, chaque semaine, chaque mois. Elle sourit comme si elle n’avait aucun souci, nous salue comme si elle nous connaissait depuis toujours et se montre positive comme s’il ne lui manquait de rien.

Warde est une veuve de 70 ans, sans enfant et avec un frère qui ne lui a pas rendu visite au cours des 5 dernières années. Warde peut à peine voir, elle marche en s’appuyant sur une canne et met son masque à oxygène pour dormir. Elle n’a ni revenu, ni assurance-maladie, ni propriété, ni épargne. Pour survivre, elle n’a d’autres moyens qu’un vieux toit au-dessus de sa tête, une foi inébranlable et un sourire chaleureux.

Elle vit depuis 45 ans dans la même pièce sous les escaliers d’un immeuble ancien à Beyrouth, Liban, en compagnie de sa meilleure amie, Amal. La pièce manque de carrelage, de fenêtres, de toilette adéquate ; elle ne dispose que d’une petite cuisine et d’une salle de bain extérieure. Amal soutient Warde depuis 10 ans ; elles ont traversé et traversent encore beaucoup d’adversités ensemble.

Au Bureau Social des Pères Lazaristes (Congrégation de la Mission), comme nous l’a enseigné Saint Vincent, les pauvres sont nos compagnons. Warde est l’une de nos plus anciennes collègues, puisqu’elle reçoit le soutien du Bureau depuis une dizaine d’années.

Chaque mois, des volontaires vincentiens du Bureau visitent Warde et lui apportent un panier de nourriture pour tout le mois, ses médicaments et de l’argent pour le loyer, l’électricité et l’eau. Cela continue même pendant la crise du coronavirus. Jean, bénévole depuis 5 ans, est un soutien constant. Le soutien moral est important, mais le soutien spirituel est encore plus crucial !

Warde aime montrer son petit coin de prière avec son chapelet et sa photo avec le nonce apostolique. « L’Ambassadeur du Pape est venu me rendre visite ! » s’exclame-t-elle avec fierté. Warde est l’une de ces belles âmes que nous soutenons. Bien d’autres personnes dépendent de nous pour soulager leurs souffrances. Notre objectif est de continuer à soutenir les plus vulnérables de Beyrouth, particulièrement en ces temps difficiles.

Source: Vincentian Family Homeless Alliance

Tags:

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This