Des membres de l’Alliance Famvin avec les personnes sans-abri (FHA en anglais) et de la Famille Vincentienne élargie contribuent au développement de la doctrine sociale de l’Eglise dans le domaine du sans-abrisme. Ils figurent en bonne place comme auteurs dans Itinérance et éthique sociale catholique (Street Homelessness and Catholic Social Ethics), un recueil d’articles publiés par Orbis Press. Ce livre, aux côtés du Journal de l’action sociale vincentienne (Journal of Vincentian Social Action) publié par l’Université St John’s, a été salué par le Vatican et sera utilisé comme ressource pour développer l’enseignement social catholique dans ce domaine.

Incluant cinq continents, Itinérance et éthique sociale catholique (Street Homelessness and Catholic Social Ethics) cherche à approfondir la compréhension contemporaine et les approches de l’éthique théologique catholique et de la crise mondiale de l’itinérance. Les sujets comprennent les stratégies mondiales de lutte contre l’itinérance, les réponses éthiques locales et le plaidoyer pour des populations spécifiques telles que les femmes, les orphelins et les anciens combattants.

Le livre a été co-édité par le coordinateur de la FHA, Mark McGreevy, et James F. Keenan, SJ. Il a été lancé le mois dernier à Londres. Vous pouvez regarder le discours de Mark McGreevy sur cette vidéo :

Parmi les contributeurs figurent Dame Louise Casey et Rosanne Haggerty, membres de la Commission internationale de la FHA. Vous pouvez regarder la conférence de Rosanne Haggerty lors du lancement à Londres ici :

Le livre sera également présenté aux Nations Unies la semaine prochain, dans le cadre des événements entourant la réunion de la Commission du développement social. La session de cette année se concentrera sur « Des logements abordables et des systèmes de protection sociale pour tous afin de lutter contre l’itinérance ». La FHA, en tant que membre du Groupe de travail pour mettre fin à l’itinérance (WGEH en anglais), anime la campagne Nous comptons aussi (Make Us Count) pour faire entendre la voix des sans-abris à l’ONU et exhorter également les États membres à convenir d’une définition commune de l’itinérance et d’une mesure mondiale comme première étape vers une stratégie mondiale de lutte contre le sans-abrisme.

La présentation du livre à Londres s’est terminée par une puissante réflexion du Dr Anna Rowland sur le lien entre l’enseignement social catholique et l’itinérance. Vous pouvez le regarder ici :

Source: https://vfhomelessalliance.org/


Tags:

Pin It on Pinterest

Share This