Je ne sais plus combien de fois au cours des ans j’ai lu ou récité les prières d’ouverture utilisées par la Société de la Saint-Vincent de Paul du Canada, mais il y a une partie qui me résonne toujours dans la tête… Elle se lit comme suit :

« Seigneur Jésus, donne-nous d’approfondir notre sens de la fraternité au cours de cette réunion. Rends-nous attentifs à chercher et à découvrir les besoins des oubliés, des malades et des pauvres de toutes sortes, pour leur apporter ton amour. Aide-nous à remplir notre mission de charité par le partage de notre temps, de nos biens et de nos talents.  Augmente en nous ta charité et apprends-nous à participer toujours plus intensément au sacrifice eucharistique pour le salut de tous. »

Je pense souvent que si tous les vincentiens, moi-même y compris, accordait plus de temps à réfléchir à ces paroles, il y aurait certainement moins d’attitude négative envers les personnes vivant dans la pauvreté et beaucoup plus de manifestations d’amour autant envers ces nouveaux amis qu’envers nos collègues vincentiens.

À quelle fréquence cherchons-nous réellement les oubliés, les malades et les pauvres de toutes sortes? Bien que nous ayons de nombreux exemples de ces bonnes actions, nous pouvons aussi tomber dans le piège de nous sentir épuisés, de penser avoir fait tout ce que nous pouvions ou encore de nous sentir impuissants face aux besoins des autres. Si nous pouvons nous rappeler de ne jamais nous satisfaire d’attendre un appel mais bien plutôt de chercher autour de nous d’autres façons de chercher et trouver les personnes dans le besoin. En effet, même quand nous avons des contacts par la visite à domicile ou autrement, profitons-nous de l’occasion pour chercher et trouver ce qui pourrait être utile ou ce que nous pourrions faire de plus pour la personne ou la famille.

Je crois que si nous pouvons nous rappeler notre mission au moment de partager le sacrifice eucharistique pendant la messe, cela peut nous aider à découvrir des façons dont nous pouvons mettre à profit notre temps et nos biens pour en faire plus, pour donner aux personnes dans le besoin un espoir véritable en une vie meilleure et un meilleur avenir pour eux et pour leur famille. Cette mission de charité peut et doit s’élargir pour inclure une mission de rechercher la justice et s’il y a lieu, le changement.

Pin It on Pinterest

Share This