Lire la première partie ici.

4. ¨Le Seigneur… les a envoyé deux par deux¨

Ce que je fais, fais-je le au nom des pauvres, en mon propre nom, au nom de la communauté ou du groupe? Que savent les autres autour de la mission dans laquelle je travaille? À quel point le travail de mes “compagnons de voyage” m’importe? Saint-Vincent a toujours pensé au travail communautaire, quelle est mon attitude à ce dernier? Est-ce que je bloque le travail de ceux avec qui je dois travailler? Est-ce que je construis des ponts pour le travail d’équipe, en valorisant chacun pour obtenir des fruits communs ou en construisant des murs pour que tout ce que je fais n’ait qu’un seul protagoniste: moi-même? ¿Je me présente avec une attitude constructive, une ouverture et un apprentissage constants, comme une éponge qui absorbe tout pour être utilisé avec les autres, ou je suis toujours fermé, plein de certitudes intransigeantes dans les confrontations d’opinions différentes des miennes, comme une pierre impénétrable qui est souvent jeté? Est-ce que j’encourage le dialogue, la participation à la prise de décision et la délégation des responsabilités? Lorsque je suis responsable d’un groupe ou de la communauté, est-ce que j’essaie de développer et de promouvoir les qualités de chacun des membres? Est-ce que j’encourage leur croissance spirituelle et les aide à mourir pour Jésus-Christ, ou j’exerce mon autorité sans répit en absorbant la chaleur et en limitant la responsabilité individuelle, en prenant chacun en otage de ma présence et en l’empêchant de marcher avec ses propres pieds?

5. “J´appartiens pas à cet endroit ou à celui-là, mais uniquement à l’endroit où Dieu veut m’envoyer”.

Suis-je le visage et l’âme du travail que j’ai accompli, ou je laisse cette position à Christ? Suis-je une personne indépendante et libre, ou bien je réalise les tâches qui m’ont été confiées avec l’intention de rester à ce poste? Suis-je une personne disponible ou indisponible? Saint Vincent a demandé aux sœurs d’avoir une maison comme monastère, pour cellule une chambre à louer, pour chapelle, pour une paroisse et pour cloître les rues de la ville … Qu’est-ce que Saint Vincent me dirait? Dirais-je que je suis bien organisé? Dirais-je que je recherche une vie facile intégrée dans des structures existantes et prédéfinies? Dirais-je que je cherche toujours à agir de la même manière parce que les choses ont toujours été comme ça? Dirais-je que je ne veux pas le renouvellement de mon groupe, parce que les plus jeunes ne me comprennent, ne me respectent ou ne savent pas comment bien faire les choses? Dirais-je que je veux changer de groupe quand je ne me sens plus bien? Dirais-je que je ne veux pas changer de communauté parce que j’y ai des amis ou de la famille? Est-ce que je vis pour mon “aumônerie” ou est-ce que je vis vraiment pour la mission du Christ? Je cherche à réfléchir sur l’avenir et à contribuer à la croissance universelle de la mission, en voyant les changements comme une occasion de maintenir en vie la flamme du charisme vincentien, ou au contraire, je me perds dans les luttes et les plans pour rester où je veux? Comment puis-je assumer la tâche de la providence?

6. La conversion: un mode de vie

Comment est ma relation avec Dieu? Comment est mon chemin de conversion? Est-ce que je me suis toujours stationné? ” Ne vous conformez pas au siècle présent, mais transformez-vous par le renouvellement de l’esprit, afin que vous éprouviez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, ce qui lui est agréable, ce qui est parfait.” (Rm 12, 2). Comment approfondir ma configuration avec Christ? Comment suivre l’exemple de Saint Vincent de Paul? Est-ce que j’approfondis ma passion pour le Saint de la Charité? Combien de fois, au moment que je bois à la fontaine,  je me laisse séduire et encourager par les paroles de saint Vincent? Comment puis-je suivre son exemple, en tant que disciple du Christ, sans faire tout son possible pour en apprendre davantage sur sa pensée? Si je ne permets pas à Jésus de briller à travers moi, si la flamme de mon charisme manque de carburant, comment puis-je attirer les autres vers la beauté de ce voyage?

Francisco Vilenha
La Province du Portugal

Traduction Janis Assé
Province de Porto Rico

Source: https://cmglobal.org/

 

Pin It on Pinterest

Share This