Le 12 février 1844, treize hommes se sont réunis à Londres à l’Hôtel Sablonnière à Leicester Square (Londres), pour créer une Conférence du “Brotherhood of St Vincent de Paul”.  Frederick Lucas fut élu Président mais refusa le poste, et Charles Paglioni, le propriétaire de l’hôtel fut élu, devenant le premier Président. Ceci faisait suite à d’autres initiatives à Londres et à Paris.

En 1840, Frédéric Ozanam quitta Lyon pour aller à la Sorbonne à Paris, où il devint un conférencier très apprécié. En 1841, il rencontra George Wigley de lÉcole des Beaux-arts, un étudiant né à Manchester, mais élevé et éduqué à Boulogne par une tante célibataire.

Wigley prit conseil auprès d’Ozanam sur la manière d’organiser une conférence à Londres et fut conseillé de contacter la presse catholique. Connaissant Frederick Lucas, le propriétaire et rédacteur de l’hebdomadaire catholique “The Tablet”, George Wigley lui envoya une traduction de la Règle.

Entre-temps, George “Ignatius” Spencer, un prêtre anglican, s’est converti au catholicisme en 1830, qui commença à s’intéresser à la Société. Il fut ordonné prêtre catholique et nommé le directeur spirituel du séminaire de St. Mary’s College à  Oscott.  Il venait d’une famille riche et aristocrate – et était l’arrière-arrière-oncle de Winston Churchill et l’arrière-arrière-arrière-oncle de Diana, la princesse de Galles. À Oscott, il rencontra M. Baudon, alors secrétaire général de la Société International. De retour à Paris, M. Baudon lui envoya le premier rapport annuel, daté de 1841.

En 1843, le Père Spencer rédigea un article pour le “Catholic Magazine” en suggérant que les catholiques devraient créer une Société et y adhérer. Cet article fut reproduit dans « The Tablet », suivi par d’autres articles probablement écrits par le Père Spencer qui a récemment été déclaré « serviteur de Dieu », première étape du processus de canonization.  Voilà pour l’historique de la réunion à Londres.

À la fin de 1844, on dénombrait cinq Conférences à Londres; en 1850 on en dénombrait 18 et 293 membres à travers le pays.  Aujourd’hui, il existe plus de 1 000 Conférences et 8 000 membres en Angleterre et au Pays de Galles.

Après la création de la Societé à Paris en 1833, d’autres Conférences ont été créées en Italie (1836) et en Belgique (1842). L’Irlande a suivi l’Angleterre en 1844, et l’Écosse un an plus tard.

Source: https://ssvpglobal.org/

Pin It on Pinterest

Share This