C’est avec une joie immense que le Conseil Général International de la SSVP vous annonce qu’il vient de trouver un portrait du fondateur Félix Clavé. L’illustration se trouve à l’intérieur d’une brochure datant de 1851, écrite par le chroniqueur Maurice-Oscar Honoré de Bourzeis, de France.

Pierre-Emmanuel-Félix Clavé est né le 8 juillet 1811 à Toulouse (France) et décédé le 9 novembre 1853 à Pau (France). Clavé fut l’un des sept fondateurs inspirés par Dieu pour fonder la Société de Saint-Vincent-de-Paul en 1833.

Le Conseil Général International tient à remercier du fond du cœur le confrère Adenilton Moreira, 30 ans, résident de la ville de Conselheiro Lafaiete (Minas Gerais – Brésil), pour la découverte du dessin de Felix Clavé. Il est vincentien depuis 1999 et membre de la Conférence de Notre Dame de Fatima.

« J’enquêtais sur la vie de Lallier, parce que j’ai participé au concours international, cherchant des photos, dessins ou images des fondateurs, mais je n’ai rien trouvé sur Clavé. En faisant des recherches sur Internet, avec les mots-clés appropriés, je suis arrivé au livret de Bourzeis, qui comporte un portrait de notre fondateur à la page 24. De là, j’ai pris contact avec notre confrère Renato Lima, qui était « sans voix », explique Adenilton.

La découverte du portrait de Clavé est un don de Dieu pour la SSVP. « Nous sommes très heureux de cette découverte de l’image de Clavé, le seul fondateur dont nous n’avions ni illustration ni dessin. Je n’ai pas de mot pour décrire ma joie. C’est un vrai don, de la Divine Providence, pour toute la communauté vincentienne internationale. Maintenant, la galerie de photos des sept fondateurs est complète », a déclaré Renato Lima.

Des sept fondateurs, Clavé est le moins connu. Il s’installe à Paris en 1831, lorsqu’il rencontre Ozanam et Bailly de Surcy, et fait partie de la Conférence de Charité. Après le dédoublement de la première Conférence, Clavé fut le premier président de la Conférence de Saint Philippe du Roule, créée dans un autre quartier de Paris. Clavé était un homme de lettres et de lois. Il a publié plusieurs ouvrages, dont un recueil de poésie (1836) et un livre sur le pape Pie IX (1848).

Il a travaillé en Algérie et au Mexique. Il s’est marié en 1847 dans la paroisse Notre-Dame de Lorette (située à quelques mètres de l’actuel siège du Conseil Général International). Il n’a pas eu d’enfants. Son nom a été injustement impliqué dans une affaire judiciaire, faisant l’objet de chantage et de fausses accusations, affectant fortement sa réputation. En raison de l’arbitraire qu’il a subi, sa santé s’est affaiblie, ce qui a malheureusement contribué à son décès précoce, à 42 ans, deux mois seulement après le décès d’Ozanam.

Clavé était une personne honnête qui n’a jamais renoncé à sa foi, malgré toutes les insultes et les calomnies subies. Dans l’histoire de la SSVP, on se souviendra toujours de lui comme l’un des sept fondateurs. En 2020, le Conseil Général proclamera « l’Année Thématique Internationale Félix Clavé » et les Vincentiens du monde entier auront l’occasion d’étudier et de mieux connaître la vie et l’œuvre de ce fondateur.

Source: https://www.ssvpglobal.org/

Pin It on Pinterest

Share This